Faire ses tuiles de couleur – Le Blog du Bol

Faire ses tuiles de couleur

Quand on se lance dans le décor des poteries, il faut tester nos couleurs. En effet, la véritable couleur des émaux ne se révèle qu’une fois la pièce cuite. Il est donc préférable de faire des tests en amont afin de ne pas être déçus en sortant nos pièces du four. C’est pour cela qu’il faut se préparer des tuiles de test…

Tes tuiles peuvent être de différentes formes: plates, avec pied, ou simplement des pièces loupées peuvent servir de tuiles. Mon atelier n’est pas très grand et je trouve que c’est un élément de déco très gai, j’aime les accrocher au mur. Pour cela, je fais des tuiles plates percées que je peux suspendre. Je vais t’expliquer dans cet article comment je les prépare!

Les différentes formes de tuiles de couleur

Tout peut servir de tuiles de couleur: des pots biscuités et loupés, des rectangles de terre, des chutes de pièce,… Il faut seulement qu’elles soient réalisées avec la même terre que tu utilises pour tes pièces, sinon le rendu sera différent.

Il existe 2 grands types de tuiles:

  • Les tuiles sur pied, que tu peux poser. La première photo correspond à l’étape du tournage. Sur la seconde, les pièces sont à texture cuir, après la découpe. Pour faire cela, tourne une couronne de terre à laquelle tu laisseras un pied intérieur et extérieur afin que tes tuiles soient bien stables.
  • Les tuiles plates, que tu peux accrocher à ton mur. Je trouve cette forme très pratique et très facile à ranger. En bonus, tu auras une décoration super chouette! Tu devras réaliser cette forme en modelage, je te mets le tuto ci-dessous!
Voici les tuiles de Clémentine Halberstadt, une céramiste que j’adore.

Comment utiliser les tuiles de test de couleur?

Si tu veux tester ton émail, tes tuiles doivent être biscuitées. Si tu veux tester ton engobe, tes tuiles doivent être à consistance cuir sec.

Je te conseille de préparer plusieurs tuiles d’un coup car tu les utiliseras tout au long de ta pratique. Stocke-les dans un coin et sors-les à chaque fois que tu en as le besoin. Pour l’engobe, ne stocke pas les tuiles. Fais-les au fur et à mesure, car les pièces à consistance cuir sec se cassent facilement.

Tuto pour la fabrication des tuiles

  1. Aplatis la terre entre 2 tasseaux afin que l’épaisseur soit constante
  1. Découpe des rectangles. Les miens font 4 cm de large et 9 cm de long. Ne fais pas des tuiles trop petites pour avoir la place de tester différentes épaisseurs d’émaux sur la même tuile afin de vérifier comment ton émail réagit en fonction de l’épaisseur.
  1. Texture tes rectangles. Cela te permettra de voir comment réagit ton émail dans les aspérités. Ici j’utilise un tournassin pointu pour texturer des triangles, tu peux utiliser ce que tu veux.
  1. Numérote tes émaux. Tiens un cahier où tu reportes tes tests d’émaux. Ce cahier te servira à t’y retrouver dans tous tes tests. J’utilise une pointe pour graver les numéros.
  1. Perce ta tuile avec un outil pour percer. Pense à faire un trou assez large pour que la pointe puisse passer au milieu si tu veux l’accrocher au mur!
  1. Et voilà! Tes tuiles sont prêtes. Si tu les veux toutes propres, tu peux les lisser. Mais ce n’est vraiment pas une obligation, ce sont des tuiles de test.

Faire ses essais de couleur

Pour tester l’engobe, utilise une tuile à consistance cuir. Applique l’engobe de ta façon habituelle. Découpe ta tuile en 3 parties. Sur la première passe une couche simple d’engobe, sur la seconde, 2 couches d’engobe et sur la troisième, 3 couches d’engobe. Tu verras le comportement de ton engobe avec les différentes épaisseurs.

Avec engobe

Pour tremper ta tuile biscuitée dans l’émail remue bien l’émail. Trempe-la une première fois en entier. Attends que l’émail soit sec puis retrempe la tuile à moitié. Tu verras ainsi comment réagit ton émail avec différentes épaisseurs.

Avec émail

Avant de placer ta tuile dans le four, désémaille la partie en contact avec le support et la plaque de cuisson. Place la tuile verticalement afin d’analyser le comportement de l’émail lors de la cuisson. Tu verras ainsi si l’émail a tendance à couler ou pas. Petite astuce, place la tuile à l’envers, la tête en bas, afin que l’émail ai une zone tampon où couler!

J’aime noter les proportions testées sur ma tuile. Tu peux les noter au crayon à oxyde si c’est avant la cuisson, ou au crayon simple si c’est après. Ici, j’ai testé un même émail avec des proportions différentes: 10% à gauche et 2% à droite. On constate qu’en augmentant le pourcentage de colorant, la couleur devient plus vive et l’émail plus opaque. Par contre l’émail ne coule pas. En général, l’émail coule peu pour la faïence.

A toi de jouer maintenant! Fabriquer tes propres tuiles de test te donnera des informations précieuses sur tes émaux, sans pour autant mettre en péril tes pièces. Tu y découvriras de belles, comme de terribles surprises! Utilise-les de façon méthodique, toujours accompagné d’un cahier de cuisson. Sans lui, tu pourrais perdre au fil du temps de précieuses informations….

Passionnée du tournage de poterie, je me suis donné un objectif : vivre de ma passion! Ce blog a pour but de partager avec vous mes recherches, mes réalisations, mes échecs et mes réussites. Bienvenue!

Laisser un commentaire:

Votre email ne sera pas publié sur le site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.