Tamis de poterie : mes conseils pour bien choisir

Choisir mon tamis de poterie fut un vrai casse-tête lorsque j’ai fait mes premiers pas dans la céramique. J’ai passé pas mal de temps à comprendre ce qu’était une maille 60, 80 ou 120. Puis je me suis pas mal questionné sur la matière du tamis. J’espère que cet article t’aidera et que tu te poseras moins de questions que moi !

A quoi sert un tamis de poterie ?

En poterie, on utilise son tamis pour tamiser la terre ou ses émaux. La première question à se poser avant de commencer est déjà de savoir pourquoi il faut les tamiser…

On tamise un émail pour plusieurs raisons

  • Pour éliminer tout corps étranger indésirable.
  • Pour créer un émail où tout est bien mélangé et uniformément réparti.
  • Quand on fabrique son émail à partir des matières premières, on tamise pour éliminer toutes les particules surdimensionnées présentes. Ces particules sont sources de problèmes en tout genre.

On tamise la terre

On tamise la terre principalement pour éliminer tous les corps étrangers indésirables. C’est particulièrement indispensable quand on veut utiliser de la terre ramassée en pleine nature. En effet, de nombreuses particules sont agglomérées et tamiser permet d’enlever les cailloux, les amas d’herbe de la terre à recycler. On peut aussi tamiser la terre achetée que l’on utilise pour le tournage si on a peur que des particules étrangères se déposent dans nos seaux de recyclage.

Pendant longtemps j’ai tamisé la terre de tournage achetée lorsque je la recyclais. Mais aujourd’hui j’arrête ! Car cela me prend trop de temps, et ce n’est en fait pas vraiment utile. Je fais attention à bien protéger la terre que je recycle en fermant les seaux avec un couvercle pour éviter que des cailloux, des feuilles ou d’autres particules s’y agrègent. Si par mégarde un corps étranger s’y trouve, je le sens le plus souvent au pétrissage.

Choisir la finesse de son tamis de poterie : Le Mesh

Pour tous les tamis, la finesse du maillage sera définie par l’unité de mesure, le Mesh.

Le mesh est un terme anglais définissant maillage. C’est l’unité de mesure qui définit la largeur des mailles.

Wikipédia

mesh de tamis poterie
Le Mesh

Plus il y a de mesh, plus le maillage est serré. Donc un tamis à 120 mesh a un maillage plus serré qu’un tamis à 80 Mesh. Le choix de la finesse de la maille du tamis dépend de l’utilisation que tu en auras. Le maillage des tamis en céramique varie entre 60 et 120 Mesh. 

Quel Mesh choisir pour tamiser la terre ?

En général, pour tamiser une terre recyclée, on utilise un maillage de 80 Mesh. Simon Leach dans les vidéos qu’il propose, utilise un tamis de 60 Mesh. Cela suffit pour enlever les grosses particules.

Quel Mesh choisir pour tamiser l’émail ?

Tamiser l’émail permet d’enlever les particules étrangères, mais aussi d’avoir une préparation uniforme et un bon mélange des colorants ajoutés.

Lorsque je me suis renseignée pour écrire cet article, j’ai contacté l’équipe de Céram Décor qui me disait qu’il fallait faire attention à ne pas prendre des tamis trop fins pour tamiser les émaux en poudre tout prêts. En effet un tamisage avec une maille trop serrée peut altérer les propriétés des émaux préparés par le fabricant. Ils ont déjà eu des retours de clients qui suite à des tamisages trop fins avaient des soucis d’émaillage car certaines particules essentielles avaient été évincées de la préparation. Ils me conseillent d’utiliser un tamis ayant une maille de 100 Mesh pour tamiser l’émail. Les tamis de maille 120 mesh sont bons pour tamiser les matières premières lorsqu’on se prépare nos émaux de A à Z, mais sont trop filtrants pour tamiser les émaux du commerce..

De plus le fait de tamiser plus ou moins les émaux que l’on prépare de A à Z peut faire varier leur aspect: plus le tamisage est important plus l’aspect sera lisse.

Quel matériau de tamis choisir ?

Tamis de poterie en bois

tamis poterie en bois

Les tamis en bois étaient auparavant d’anciens tamis de meuniers. Sur Cigale et fourmis, on peut trouver des tamis en hêtre non traités, tendus de toile en acier inoxydable de qualité alimentaire. Moi c’est celui que j’ai choisi pour mon atelier. J’ai pris une maille 80 qui finalement me sert un peu à tout, à recycler et à tamiser mon émail. 

  • Avantage : solidité
  • Inconvénient : difficulté de nettoyage

Tamis de potier en plastique

tamis poterie plastique
Tamis de poterie en plastique

La toile des tamis en plastique est la même que celle du bois. Peut-être seront-ils moins résistants sur la durée que ceux en bois ? Le diamètre du tamis est plus étroit que sur les tamis en toile. Cela peut être un avantage lorsque nous avons des petits seaux ou un inconvénient car le tamisage dure plus longtemps !

  • Avantage : facile à nettoyer
  • Inconvénient : diamètre de la toile de tamis plus petit

Tarif des tamis de poterie

Le tarif des tamis varie surtout en fonction du diamètre de la toile de tamisage. Pour une toile de diamètre 16 cm il faut compter environ 25€. Plus le diamètre du tamis va augmenter, plus le tarif sera élevé !

Astuce : fais attention à choisir un tamis dont la toile correspond au diamètre des seaux que tu utilises afin qu’ils tiennent facilement.

Où acheter son tamis

Tu peux acheter ton tamis sur les sites spécialisés en céramique ou sur les géants tels qu’Amazon.

  • Chez Cigale et fourmis : tamis en bois uniquement. C’est un choix de leur part car ils sont sûrs de la fiabilité des tamis ainsi que de leur conformité aux normes alimentaires.
  • Céradel : tamis bois et plastique
  • Ceram-Decor : tamis bois et plastique
  • Como céramique : tamis bois et plastique

Tu peux aussi trouver des tamis sur Amazon. Par contre, les tamis proposés dans les magasins de bricolage auront un maillage trop large et ne sont pas adaptés aux petites particules de céramique.

Se fabriquer son tamis de poterie

Vu le tarif  des tamis, il peut être bon de se fabriquer son propre tamis. Je n’ai pas trouvé de tuto pour se fabriquer son tamis de potier mais tu trouveras ci-dessous un tuto pour se fabriquer un tamis de jardinage et je pense que le concept est le même.

Pour la toile de tamisage tu peux en trouver chez céradel, https://www.ceradel.fr/fr/emaillage-desemaillage-tamisage/14255-toile-tamis-inox.html#/poids_kg-maille_80.

Astuces pour tamiser plus facilement

  • Plus tu ajouteras de l’eau à la terre ou à l’émail, plus il se tamisera facilement. Ajoute l’eau dont tu as besoin, et une fois que la préparation est tamisée, tu pourras la laisser décanter et enlever l’excès. Par contre ne le fais pas si l’émail préparé contient un élément soluble (qui pourrait disparaître avec l’eau) dans sa recette.
  • Mélange bien ta terre ou l’émail avant de la tamiser afin qu’il n’y ait pas de grumeaux.
  • Tamise toujours l’émail liquide, tamiser l’émail en poudre est très mauvais pour la santé.
  • N’utilise pas d’objet en métal pour faire passer ta préparation à travers le tamis sinon tu pourrais détruire la toile.
  • Si tu as beaucoup de particules à enlever, commence avec un tamis à faible mesh et continue ensuite avec un maillage de plus en plus serré.
  • Nettoie ton tamis entre chaque utilisation afin que les particules ne se mélangent pas et que le maillage ne se bouche pas.

Est-on obligé de tamiser ?

Bon après tout ça, se tu n’as pas envie de te procurer de tamis ou que le fait de tamiser t’ennuie tu peux te demander si tu es obligé de tamiser…

Tamiser sa terre ou pas ?

tamis de poterie à la maison

Il est nécessaire de tamiser sa terre si on la récupère de son jardin car de nombreuses particules et impuretés y seront agglomérées telles que des racines ou des cailloux. 

Par contre si tu recycles de la terre achetée en magasin, le tamisage n’est pas indispensable. Il faut cependant faire attention à ne pas mettre d’impuretés dans tes bacs de terre à recycler, comme des cailloux. Pour cela, prend un seau qui a un couvercle et ne ramasse pas la terre qui est tombée par terre.

Tamiser son émail ou pas ?

Dans mon quotidien de potière, je ne tamise pas mes émaux à chaque utilisation, je les mélange au mixeur de cuisine pour que les colorants soient bien mélangés et que la préparation soit homogène. Cependant, certains potiers disent que le mixeur surchauffe les émaux et peut altérer les propriétés de l’émail. Pour ma part, je suis satisfaite de mes émaux et je trouve cette technique très pratique !

Par contre, je tamise régulièrement ma préparation pour ne pas que des petits bouts de terre y soient mélangés ce qui altère le résultat de l’émaillage. Donc dès que j’aperçois des particules étrangères sur mes émaux ou que j’ai un doute, je sors mon tamis.

Et voilà ! N’hésite pas à ton tour à me partager ton retour sur le ou les tamis que tu utilises dans ta pratique. Moi je suis très contente de mon tamis en bois 80 Mesh que j’ai depuis 6 ans environ. Il est résistant, et la toile très solide. Le nettoyage est cependant compliqué car il y a pas mal de petites aspérités et j’essaie de ne pas le laisser trop à l’humidité pour ne pas abîmer le pourtour en bois.

Belle journée à tous !

2 Comments

  1. coornaert juillet 4, 2021 at 6:11

    je comprends mieux ! suite a tes explications , si tu travailles aves des engobes sur du gres j’ai 2 questions il est possible de passer ton engobe sur la terre a l’état de cuir ou biscuit !
    et si tu réalise un vase comment tu assures l’étanchéité du vase sachant que tu travailles avec de l’engobe !
    merci

    Répondre
    1. Sarah juillet 5, 2021 at 9:22

      En général, il vaut mieux passer l’engobe sur le biscuit pour ne pas avoir les problème de différence de retractation, mais en modifiant ta recette, tu peux le passer sur biscuit.
      Si tu utilises du grès, en général, ta pièce est étanche par défaut, sinon, tu peux utiliser un liquide pour étanchéifier
      Bonne journée,
      sarah

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.