Le pot de fleur en céramique

Créer un pot de fleur en céramique nécessite, avant tout, de comprendre le monde végétal. Il ne s’agit pas uniquement de technicité mais aussi de créativité. La nature est très riche. Elle regorge de formes et de textures, parfois minimalistes, sobres et discrètes. Elle peut aussi avoir une apparence opulente digne des jungles tropicales de votre imaginaire. 

Choisir la terre la plus adaptée à la fabrication du contenant de ta plante t’invite à explorer ses besoins autant que ton sens créatif. Ce qui émergera alors sera l’association parfaite entre un pot de fleur et la plante qu’il s’apprête à accueillir. 

La fabrication de pots pour plantes est un espace de dialogue entre notre univers créatif, les besoins de notre plante, notre personnalité et le lieu où tu prévois de l’installer ! C’est un véritable dialogue.

sabine harel sa-cha

Cet article a été rédigé par Sabine, céramiste dont le travail est entièrement dédié au monde végétal. Elle choisit des plantes pour leur caractère spécifique, les habille de pots de fleur en céramique créés dans son atelier. Sabine associe ces plantes dans « un mini monde », des paysages miniatures qui permettent de prendre soin de soi en prenant soin des plantes. Tu découvriras à travers Sa-cha qu’elle crée le pot d’une plante comme un couturier dessine une robe, inspiré uniquement par la personne qui va la porter.

pot ceramique pour fleur

Les incontournables pour créer un pot de fleur en céramique

Avant de te lancer tu dois comprendre leurs besoins et identifier le lieu où tu souhaites installer la plante.

Le b.a.-ba du besoin des plantes

Les succulentes et les cactus, les plantes tropicales ou les plantes “locales”, chacune de ces familles a des besoins particuliers qui impacteront la création du pot en céramique.

Les succulentes et les cactus sont des plantes désertiques. Leur besoin en eau est très faible. Si elles se trouvent maintenues dans un univers humide cela pourrait leur être fatal. L’arrosage doit donc être très modéré. La terre utilisée pour créer leur pot doit participer à maintenir un environnement sec.

Les plantes tropicales, au contraire, adorent l’humidité ! Elles s’y délectent. Sans un environnement humide, elles sont malheureuses. Il faut donc imaginer leur contenant pour assouvir ce besoin irrépressible d’humidité

La troisième catégorie de plantes sont les plantes dîtes locales. Par ce terme j’entends les plantes qui sont parfaitement adaptées à nos conditions climatiques et ne nécessitent ni surplus d’humidité ni rationnement d’eau ! Dans le cas de ces dernières, il va falloir leur mettre à disposition un environnement classique. Ni trop, ni trop peu ! 

pot fleur plantes tropicales

Dedans ou dehors ?

Ici aussi nous allons appliquer la règle de trois ! Comme pour les familles de plantes… Un super truc mnémotechnique des choses à ne pas oublier avant de te lancer dans la fabrication de contenant pour plantes !

La première question à te poser concerne le lieu où tu prévoies de mettre ta plante.

Va-t-elle décorer l’intérieur ou l’extérieur de ta maison ? 

En effet, en fonction de ton envie, il va falloir choisir une terre adaptée. Certaines céramiques résistent moins au gel. C’est le cas des terres poreuses qui, à l’arrivée d’un hiver un peu rude, risquent de se briser ou de se fendre. L’eau accumulée, en gelant, créera une tension à laquelle la céramique peut ne pas résister.

Mais tous les pots en terre cuite de nos grands-mères sont prévus pour l’extérieur me direz-vous !

Tu as raison et cela s’explique de deux manières…

La première est que le nombre de pots en extérieur et leur taille nécessitent des arrosages importants. Une plante résiste plus difficilement au manque d’eau lorsqu’elle est en pot. Le choix de la terre cuite dont je te parle un peu plus bas est une bonne parade à ce problème…

La seconde raison est la simplicité liée à la fabrication de pots en terre cuite et donc leur coût qui en est réduit. Ceci explique cela. Fabriquer des pots en terre cuite ne nécessite pas de cuisson à haute température ou d’émail. Cela permet de maintenir les coûts de fabrication faibles et donc le prix de vente ! 

pot en terre cuite

La seconde question à te poser est le type de contenant

Prévois-tu de rempoter ta plante directement dans ton pot ou veux-tu la mettre dans un cache-pot ?

En fonction de ton envie, le choix de la terre sera possiblement différent ! 

En effet, un pot de fleur en céramique destiné à accueillir une plante en son sein devra être réalisée avec une terre adaptée. 

À l’inverse, un cache-pot est un support où tu peux laisser prédominer ta créativité sans prendre en compte les besoins particuliers de la plante. C’est pour cette raison que l’on craque très souvent devant un cache-pot. Notre créativité n’a pour seule limite que notre imaginaire !

Je ne suis pas une fan des cache-pots sauf pour les succulentes ou les cactus car l’entretien de la plante y est plus délicat si on veut lui offrir de bonnes conditions de développement. Il va falloir, pour l’arroser, la retirer de son cache-pot et la laisser bien égoutter avant de l’y redéposer. Et puis laisser une plante dans son pot en plastique n’est pas idéal pour elle à long terme.

La dernière question concerne le type de pot de fleur en céramique… pot suspendu ou pot à coupelle ?

La problématique est ici parfaitement identique à la précédente ! Un pot suspendu ne peut être percé et va donc abriter un pot en plastique dans laquelle est maintenue la plante. La manipulation pour l’arrosage est aussi beaucoup plus acrobatique. Sauf si tu y déposes des succulentes ou des cactus et que tu maîtrises bien la dose à chaque arrosage.

Concernant le pot avec la coupelle, et bien la seule règle est de choisir une terre adaptée à la plante. Rien de plus si ce n’est ensuite de laisser la plante vous inspirer la forme de son futur pot…

pot fleur succulentes

Quelle terre choisir pour fabriquer ton pot de fleur en céramique ?

Tu as vu que les besoins des plantes, son lieu de destination et le type de contenants sont les premiers facteurs à prendre en compte avant de choisir la terre.

Dans cette partie nous allons comparer les spécificités du grès, de la faïence, de la terre cuite et de la porcelaine et nous projeter un peu plus dans le champ des possibles en matière de choix de terre pour pot de fleur en céramique…

La terre cuite et les plantes

Comme nous l’avons évoqué plus haut, la terre cuite est une terre poreuse très utilisée par les horticulteurs. Elle est donc reconnue pour ses propriétés en matière de plantes extérieures. Effectivement, qui n’a jamais vu ou utilisé un pot en terre cuite pour y installer une plante sur son balcon ou sa terrasse ?

La terre cuite est idéale pour maintenir la plante dans un environnement frais et humide tout en évitant que cette dernière ne baigne dans un trop plein d’eau après une bonne pluie.

Pour autant, c’est une terre qui peut se fendre durant l’hiver et qui, à la longue, suintera. C’est le pendant de sa porosité. 

La terre cuite est donc un bon choix pour éviter les erreurs. C’est une terre où les risques sont moindre mais ce n’est pas forcément le meilleur choix en matière de créativité et de résistance… De plus, concernant la texture tu seras un peu plus limité. 

Afin de te délecter de la réalisation en terre cuite, artisanale et traditionnelle, je t’invite à découvrir les poteries d’Albi .

pot de fleur ceramique et plante

La porcelaine et les plantes

La porcelaine est une terre non poreuse. Elle se vitrifie lors des cuissons à haute température. De plus, c’est une terre qui demande beaucoup d’attention quand on la travaille. Sachant que les plantes en extérieur sont souvent de tailles assez imposantes, ce n’est donc pas aisé de concevoir des pots en porcelaine…  Même si c’est un choix très résistant ! 

L’usage idéal de la porcelaine pour les plantes est sans doute la fabrication de cache-pots ou de pots suspendus. Cela ouvre la porte d’un univers translucide, épuré qui peut magnifiquement se marier à un certain type de plante.

Pour voir ce que de telles créations peuvent donner, je t’invite à découvrir le travail de Julia Canton. Elle est spécialiste dans la création (entre autre) de cache-pot en grès et porcelaine aux formes rondes magnifiques. Je l’ai rencontrée sur un marché de potier et je trouve son travail très fin et délicat. Il te donnera un bel aperçu de ce qui est possible en matière de cache-pot en porcelaine.

Le grès et les plantes

La grès est ma terre de prédilection ! Toutes mes créations sont fabriquées en grès

Le grès est une terre non poreuse qui se cuit à haute température, tout comme la porcelaine. C’est une terre dont les textures diffèrent énormément selon le choix de chamotte que tu feras. Cette caractéristique du grès la différencie ainsi beaucoup de la porcelaine. De plus, le grès peut se trouver dans des couleurs variées qui permettent de choisir en fonction de l’univers végétal que l’on veut créer ! C’est une terre solide qui résistera plus au choc que la faïence.

Tu peux l’émailler ou non. Entre nous, sachant que la terre n’est pas poreuse, cela ne changera rien pour la plante. Du coup tu peux aussi te laisser aller à une certaine créativité avec cette terre. 

À retenir avant de te lancer dans la création de pots de fleur en grès ! 

Cette terre te donne certes accès à un choix incroyable en matière de textures et de créativité. C’est aussi une terre très solide qui peut en plus t’éviter l’étape de l’émaillage. 

Toutes ces raisons sont celles qui m’ont poussée à me spécialiser sur le grès. MAIS… car il y a un MAIS… sachant que c’est une terre non poreuse, tu dois maîtriser les arrosages et ne pas avoir la main trop leste. Cela risquerait de faire mourir ta copine verte… Moins d’eau, ou plus rarement sans tomber dans le jamais qui serait tout aussi fatale à votre végétal. 

La faïence et les plantes

La faïence est une terre poreuse, plus fragile que le grès ou la porcelaine qui se cuit à des températures plus faibles que ces dernières. Principalement utilisée pour l’art de la table, la faïence est très peu utilisée pour la fabrication de pots de plantes. 

Elle peut tout à fait convenir pour faire des cache-pots ou encore des pots suspendus mais pour réaliser un pot et sa coupelle il convient mieux d’utiliser la terre cuite ou le grès. 


Réaliser un pot de fleur en céramique pour une plante est donc le résultat de la rencontre entre ses besoins spécifiques, son style et le lieu où tu aimerais l’installer. En compilant ces facteurs, tu auras les fondations sur lesquelles ta créativité et ton envie pourront s’exprimer. 

C’est une rencontre entre ta personnalité et celle de la plante. Elle est votre muse et tu vas œuvrer à rendre hommage à sa beauté grâce à ta créativité et ton talent ! 

4 Comments

  1. Nathalie octobre 28, 2021 at 5:47

    Bravo Sarah ! Une mine d’informations claires et bien utiles, et un rédactionnel vivant tellement agréable à lire ! MERCI

    Répondre
    1. Sarah octobre 28, 2021 at 6:33

      Contente que cet article te donne quelques clés ! Avoir les conseils d’un docteur plante pourra aider nos amies vertes ! 😉

      Répondre
  2. Kribs novembre 5, 2021 at 10:32

    Bonjour Sarah,
    Merci beaucoup pour ton travail, ce blog est une mine d’or !
    J’ai juste une petite question : de quoi parle-t-on quand on dit « Terre Cuite » ? Car dans ton article « Quelle argile de poterie choisir ? » on ne retrouve pas cette notion et d’ailleurs sur les sites de vente de terre je n’ai pas non plus trouvé de « Terre Cuite ».
    Merci pour ton aide !

    Répondre
    1. Sarah novembre 5, 2021 at 9:42

      Bonsoir,
      moi je n’utilises pas ce terme, c’est pour cela que tu ne le retrouve nulle part. Mais cet article a été écrit par Sabine qui en sait bien plus que moi sur les plantes !
      La terre cuite est une faïence rustique, rouge. Les faïences rouges sont plus résistantes que les blanches. Si tu veux donc faire un pot en terre cuite, prends une faïence rouge (tu la trouveras plus facilement sous ce terme dans les magasins)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.