Mon stage aux Chemins de la céramique – Le Blog du Bol
stage poterie paris

Mon stage aux Chemins de la céramique

Juste avant le confinement, j’ai eu la chance de suivre une formation aux Chemins de la céramique à Montreuil. Je voulais tester ce centre de formation depuis longtemps en vue d’y préparer le CAP à distance. J’y ai donc fait un premier stage pour découvrir l’ambiance du lieu.

1- Le cadre

🙂: Le centre est situé sur Paris, à côté d’une bouche de métro. L’atelier des Chemins de la céramique est facilement accessible! Si tu es de Paris ou si tu veux passer un week-end poterie sur Paris, c’est parfait! L’atelier est situé dans une arrière cours, avec un patio que j’imagine agréable aux beaux jours. 

😐: Contrairement au CNIFOP ou à la Poterie de Lucante, tu ne peux pas dormir sur place, ce qui diminue la convivialité entre élèves et le partage d’expériences.

🙁: Pendant la semaine, nous partagions les locaux avec les élèves suivant la formation de préparation au CAP tournage en présentiel et à distance. Nous étions donc beaucoup à partager la cuisine à la pause déjeuner!

2- Déroulement de la semaine

Dans ce stage, nous étions une équipe de 8 personnes. 2 personnes ayant un niveau avancé en tournage et 6 débutants. Certains venaient en prévision d’une reconversion, d’autres pour se détendre avec la terre.

Les 3 premiers jours de la formation, Karine nous a expliqué le pétrissage ainsi que les différentes étapes de tournage: centrage / fond de la pièce / montée des parois. Les 2 derniers jours, nous avons appris le tournassage.

Jour 1: Pour les néophytes, le programme est le pétrissage de la terre et le centrage.

Jour 2: Le programme continue avec le cylindre. Certains s’en sont presque arrachés les cheveux mais… Ouf, on arrive bientôt au 3ème jour avec…

Jour 3: La forme ouverte: le bol! Moins scolaire que le cylindre, cette forme permet de décompresser 😉.

Jour 4: On essaie des formes plus petites comme des couvercles. L’après midi est dédié au tournassage des pièces que l’on souhaite garder.

Jour 5: Fin du tournassage. Encore un peu de tournage pour ceux qui en redemandent 😍 et… nettoyage!

La formatrice Karine est très pédagogue. L’enseignement de tournage proposé est de qualité. Sur la forme, on sent que l’on est à Paris dans un univers plus urbain, les relations sont plus policée qu’au Cnifop ou à Lucante.

A la fin du stage, tu pourras récupérer certaines pièces que tu as réalisées. Elles sont crues, à toi de les cuire. Tu peux également les laisser à l’atelier où elles seront cuites et émaillées contre rémunération.

3- Mon avis sur le stage:

J’ai choisi un stage d’initiation au tournage car les dates me convenaient. Ce fût une erreur, j’aurais dû prendre un niveau plus avancé. Cependant, si tu débutes la céramique c’est top! J’ai d’ailleurs échangé avec quelqu’un qui a suivi un stage similaire et qui était ravie de l’enseignement de Karine. Lorsque tu réserves un stage aux Chemins de la céramique, fais attention au niveau que tu choisis. Au Cnifop ou à la poterie de Lucante, le fonctionnement des stages est plus adaptatif.

Mon avis sur ce stage est donc faussé par le décalage entre mes attentes et la formation proposée. Cette semaine arrivait à la fin d’une période de formation qui m’avait déjà permis d’acquérir beaucoup de connaissances. Ce stage m’a tout de même rassuré sur ces acquis et il m’a montré qu’il fallait que je change de modèle de formation!

Je pense revenir dans quelques temps aux Chemins de la Céramique car ils proposent une grande palette de formations et notamment des rencontres avec des céramistes tels que Tortus Copenhagen!

Passionnée du tournage de poterie, je me suis donné un objectif : vivre de ma passion! Ce blog a pour but de partager avec vous mes recherches, mes réalisations, mes échecs et mes réussites. Bienvenue!

Laisser un commentaire:

Votre email ne sera pas publié sur le site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.