Les décalcomanies en céramique

Le chromos ou décalcomanie est une technique de décor sur céramique que je n’avais jamais explorée. Elle appartient à la grande famille du transfert d’image. Pour les besoins d’une commande, je devais écrire un texte sur un émail bleu. Ce fût l’occasion de m’y intéresser. Et ma conclusion est que cette méthode ouvre un grand champ de possibilités !

Qu’est-ce qu’une décalcomanie ?


Procédé qui permet de transporter des images coloriées sur la porcelaine, le verre, le papier, etc.
Petit Larousse

transfert image ceramique
Tasse sousoupe – s-ceramique.com

Si tu as déjà parlé de décalcomanie avec un potier, il a peut être employé le terme de Chromo. Ceux sont 2 synonymes en céramique, mais chromo est un mot plus péjoratif. Il signifie image de mauvais goût.

Les décalcomanies sont des techniques de décor de troisième feu. Troisième feu cela veut dire qu’on les place sur les pièces émaillées. Après 2 premières cuissons (biscuit puis émail), elles sont encore cuites une troisième fois à plus basse température, entre 750 et 950°C. Le choix de la température dépend de la technique utilisée par le fabricant, du type de terre utilisé et des couleurs choisies.

Aux USA, tu peux trouver des décalcomanies qui se placent sous émail. Je n’en ai pas trouvé en France.

Les décalcomanies en céramiques sont composées d’un papier de transfert et de pigments céramiques. Sur le dessus est placé un film transparent protecteur. Pour conserver tes décalcomanies, il ne faut surtout pas enlever ce film protecteur sinon tu pourrais les abîmer ou les coller entre elles.

Les décalcomanies sont souvent à usage alimentaire. Cependant, je te conseille de bien te renseigner auprès du fabricant pour savoir si les encres utilisées le sont bien. Toutes les couleur proposées ne respectent pas forcément les normes, comme pour les colorants en céramique. Il faudra peut-être faire un choix au niveau des couleurs.

Acheter ou fabriquer ses décalcomanies ?

décalcomanie céramique

De nombreux sites te proposent de réaliser des décalcomanies. Si tu souhaites expérimenter, je pense que c’est l’option la plus simple

Si tu es déjà un ou une fervente adepte des décalcomanies, là tu peux te poser la question d’investir dans du matériel pour les réaliser toi-même.

Il faut dans ce cas que tu investisses dans une imprimante laser car les imprimantes à jet d’encre ne fonctionnent pas. Les imprimantes laser contiennent de l’oxyde de fer et cuisent les oxydes. Mais fait tout de même attention, toutes les imprimantes laser ne sont pas compatibles. Renseigne-toi bien avant de te lancer dans l’achat !

Concevoir ses images à imprimer

Sur les sites des grands revendeurs de céramique, tu peux trouver des décalcomanies standards à imprimer sur tes pièces. Je trouve dommage de partir vers ce système. Ces décalcomanies ne sont pas très jolies et concevoir les images que tu imprimeras sur tes pièces laisse toute la place à ta créativité.

Petites nuances tout de même :

  • Les images proposées sur le site de Porcepolis sont jolies. Tu t’exposes cependant à ce que d’autres aient les mêmes visuels sur leurs pièces.
  • Les décalcomanies standards proposent une palette de couleurs plus étendues comme l’or, que nous ne pouvons pas retrouver dans les décalcomanies imprimées.

Choisir son image

Si tu souhaites concevoir les images de tes décalcomanies, la première étape est de choisir le type d’image que tu veux placer sur ta pièce. Cela peut être :

  • une photo
  • un texte
  • un dessin, réalisé par tes soins sur papier puis numérisé ou un dessin réalisé via tablette graphique.

Fais attention au choix de ton visuel. Appliquer des photos est plus compliqué qu’appliquer un texte ou un dessin et il faudra auparavant la retravailler pour augmenter les contrastes.

Définir la taille de l’image

Pour concevoir l’image, tu peux te servir de patrons pour estimer la place que va prendre ta décalcomanie sur la pièce.

Sinon, tu peux prendre en photo ta pièce et l’intégrer à ton logiciel. Mais attention il faut bien respecter l’échelle entre la photo de la pièce et les dimensions des décalcomanies !

En couleurs ou noir et blanc ?

C’est à toi de choisir si tu souhaites une décalcomanie en couleur ou en noir et blanc. Si tu optes pour la couleur, sache que tous les fabricants de chromos ne le proposent pas. Certaines couleurs pourront être légèrement modifiées entre l’image que tu as à l’écran et celle que tu obtiendras sur tes pièces. Enfin, comme je te le disais au début, des couleurs telles que l’or ne pourront pas être obtenues dans les décalcomanies numériques.

Les envoyer au bon format

Pour le format, demande à ton fournisseur quel format il désire. Cela dépend du papier qu’il utilise et de son imprimante. Par exemple, Ego déco demande un format de 20 cm x 28,4 cm. Sur Porcepolis, le format demandé est de 194mm x 281 mm.

On dit que la qualité du document doit être de 300 dpi en moyenne. Si cette donnée ne te dit rien, tu peux vérifier la qualité de ton image en l’imprimant et en vérifiant qu’elle n’est pas pixelisée.

En général, tu peux envoyer le document par format jpg ou pdf.

Pour réaliser ce travail sur l’image, tu peux utiliser :

  • Photoshop pour les plus pointus,
  • Gimp
  • Plus simplement Canva

Comment placer les décalcomanies ?

Matériel nécessaire

  • Ta pièce émaillée. Attention, les décalcomanies sont plus faciles à placer sur des pièces plates que rondes.
  • Un bol avec de l’eau tiède
  • Un dissolvant pour nettoyer ta pièce et enlever les éventuelles traces de poussière.
  • Une spatule souple.
  • Un chiffon.

Petits points auxquels faire attention

  • Toujours découper les motifs appliqués en rond pour que la démarcation se voit moins. En effet, malgré la cuisson, il peut rester une légère trace de l’autocollant sur la pièce.
  • Bien enlever les bulles d’air avec la spatule. Elles pourraient éclater et abîmer les motifs.
  • Si tu places les décalcomanies sur des pièces colorées prends en compte que les décalcomanies restent toujours un peu transparentes…

Procédure

Voici une vidéo très claire du studio Porcepolis pour placer les décalcomanies. Je ne peux pas faire mieux !

vidéo tuto: poser une décalcomanie

Comment cuire ses décalcomanies ?

Avant de te lancer dans la cuisson de troisième feu, fais attention à la température de cuisson préconisée par le fabricant.

En général, pour la faïence, la température conseillée se situe entre 700°C – 800°C. Pour le grès ou porcelaine elle est entre 800°C et 900°C.

La montée en température peut être rapide, environ 100°C par heure avec un palier de 10-20 minutes à la température maximale. Ego déco préconise même une montée de 200°C / heure.

Attention, dans le four, les pièces ne doivent pas se toucher. En effet, nous arrivons à une température où l’émail entre en fusion.

Astuces

  • Si tu vois beaucoup les traces du bord en plastique de tes décalcomanies, augmente la température à la prochaine cuisson.
  • Si tes couleurs sont trop estompées, baisse la température de cuisson la prochaine fois.

Et si je ne cuis pas ?

Si tu ne fais pas une troisième cuisson pour tes décalcomanies, tu ne pourras pas utiliser tes pièces pour l’alimentaire.

Puis-je recuire mes pièces avec décalcomanies?

Oui, tu peux les recuire à condition de rester en-dessous de la température maximale de cuisson de ta décalcomanie pour ne pas brûler l’encre.

Où acheter ses décalcomanies ?

Il y a de nombreux sites internet qui proposent des décalcomanies. Pour ma part, j’ai testé ces 2 et j’en suis très satisfaite :

  • Ego Déco à Limoges . Appelez-les, il y a peu d’informations sur leur site internet, mais ils sont très disponibles pour les questions.
  • Porcepolis à Bruxelles. Son site internet est très détaillé.

Exemples de céramistes utilisant des décalcomanies :

Pièce de @super_ceramics

Charlotte Talbot a créé une collaboration avec @studidomariepriour pour créer cette tasse. Le motif a été appliqué par décalcomanie.

Sur cette pièce, Eve Vaucheret a cumulé deux techniques de décor de troisième feu. Elle a d’abord posé la décalcomanie, puis elle a posé l’or pour cuire à nouveau.

Dans ses pièces, Julia Weber joue avec des motifs géométriques dont elle fait varier la couleur des décalcomanies.


Pour conclure, je dirais que les décalcomanies nous permettent d’exprimer notre créativité de manière très simple. Il faut juste garder à l’idée qu’elles seront moins résistantes dans le temps que d’autres techniques de transfert d’image sous émail dont je vous parlerai dans d’autres articles à venir.

8 Comments

  1. Cécile Henin décembre 16, 2021 at 7:31

    L’article dont je rêvais, merci Sarah!!! Je vais pouvoir tester. Tes articles sont complets et limpides. Je n’ai plus qu’à me lancer. Merci merci merci !

    Répondre
    1. Sarah décembre 16, 2021 at 9:13

      avec plaisir Cecile ! J’attend maintenant de voir tes réalisations !)

      Répondre
  2. Castellano décembre 16, 2021 at 7:50

    Merci pour cet exposé clair ! En cas d impression quel papier faut il utiliser et faut il des encres spéciales résistantes à la chaleur? Savez vous où on peut trouver ce genre de renseignements précis ? Merci à vous et bonne journée !

    Répondre
    1. Sarah décembre 16, 2021 at 9:15

      Bonjour, je n’ai pas d’infos précises sur cela. C’est les oxydes que vous devrez mettre dans les cartouches d’imprimante, et pour le papier je pense que c’est juste un papier transfert qui brûlera à la cuisson. Mais je n’ai pas vu de document précisant bien cete technique. si vous en trouvez, n’hésitez pas à partager !

      Répondre
  3. serge vicente décembre 16, 2021 at 9:04

    bonjour
    ou trouver ces décalcomanies en France.
    Merci

    Répondre
    1. Sarah décembre 16, 2021 at 9:13

      j’ai mis le site à jour 😉

      Répondre
  4. Cadiou décembre 20, 2021 at 5:05

    Merci pour ces infos. J’hésitais à poser des décalcomanies achetés il y a maintenant plus d’un an. Je me posais beaucoup de questions quant à la cuisson, tu m’as apporté maintenant des réponses. Tout est très clair, merci encore j’apprécie beaucoup ta démarche de partage de céramiste. 👍

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.