LE BLOG DU BOL
BIENVENUE SUR
LE BLOG DU BOL
Un lieu de partage bienveillant pour t’accompagner
dans ton parcours vers la céramique.

Un lieu de partage bienveillant pour t'accompagner dans ton parcours vers la céramique.

Des articles

Pour apprendre

Un lexique

sur la céramique

Des formations

Pour s'améliorer

play stylisé pour lebol
DES vidéos

Pour s'inspirer

Des articles

Pour apprendre

Un lexique

sur la céramique

Des formations

Pour s'améliorer

play stylisé pour lebol
DES vidéos

Pour s'inspirer

Le guide de la faïence pour les céramistes

La terre de faïence

Les fournisseurs de matériel céramique proposent de nombreuses références de faïences. Et il n’est pas toujours simple de choisir entre grès, faïence ou porcelaine ! Les différences entre les argiles sont subtiles pour les céramistes amateurs comme professionnels. D’ailleurs, beaucoup de céramistes choisissent leur pâte céramique plus par habitude que par raisons purement techniques.

Dans cet article, je vais essayer de te guider dans ton choix de faience, ou du moins de t’aider à le simplifier, ce sera déjà un bon point 😉

Cet article fait partie du dossier « Argiles » qui regroupe 8 articles :

1 – Les argiles en céramique
2 – Choisir son argile en poterie ou en sculpture
3 – Le Guide de la porcelaine pour céramiste
4 – Le Guide du grès pour céramiste
5 – Le Guide de la faïence pour céramiste
6 – L’ argile autodurcissante ou argile sans cuisson
7 – Température de cuisson d’une argile et porosité
8 – Tester les propriétés d’une argile

Qu’est ce que la faïence ?

tuilerie

La faïence est une pâte céramique à basse température de cuisson. La majorité des argiles présentes dans la nature (sans trop de débris) sont des terres à faïence, c’est à dire qu’elles peuvent constituer la base de pâtes céramiques appelées faïences. C’est d’ailleurs l’argile la plus utilisée à travers l’histoire et les continents pour réaliser des pièces utilitaires, des sculptures ou des tuiles, des briques et même des tuyaux. Sa disponibilité et sa faible température de cuisson expliquent son utilisation massive.

Cette terre se cuit en général en dessous de 1150°C. Elle reste poreuse après cuisson. Sa porosité après cuisson est entre 10 et 15%.

Une brève histoire de la faïence

L’ utilisation des terres à faïence remonte à la nuit des temps. Son histoire est donc indissociable de la grande histoire de la céramique. Mais le terme « faïence » a pris un sens plus précis. Il désigne des poteries blanches sur lesquelles sont appliquées des motifs colorés. Ces poteries appelées faïences stannifères ( car leur émail blanc contenait de l’étain) ont été popularisées et fortement diffusées par des potiers italiens de la Renaissance issu de la ville de Faenza.

Les surfaces blanchies des poteries furent le support des représentations colorées et audacieuses propres à cette époque. L’essor de la faïence sur le continent européen ne tarda pas. Ainsi, les poteries de Majorque basées sur la faïence stannifère portèrent le nom de majolique.

Le VIIIe siècle a vu la création de nombreuses faïencerie en France. La noblesse fit produire d’innombrables pièces en faïence pour leur argenterie. Louis XIV venait de réquisitionner leur argenterie en or et en argent pour l’effort de guerre. De plus, la faïence stannifère était la seule technique dont le rendu approchait celui de la porcelaine chinoise (sans la transparence) qui jouissait d’un immense prestige.

Les atouts de la faïence

poteries en faïence
  • La basse température ! Pas besoin d’un four au top et une consommation d’énergie réduite.
  • La faïence se rétracte moins que le grès ou la porcelaine.
  • Les émaux basse température ont des couleurs plus vives.
  • Le cuisson basse température n’entraîne pas de déformations de la pièce. La faïence permet donc de réaliser des formes plus complexes.

Les faiblesses de la faïence

  • Sa porosité qui t’oblige à émailler l’intégralité de la pièce.
  • Sa fragilité. Une faïence est fragile car elle est poreuse.
  • Les émaux sont plus sujets à problème, en partie à cause du haut coefficient de dilatation thermique de la faïence.
  • La fabrication intégrale des émaux n’est pas financièrement intéressante comparée à l’utilisation de couverte. En effet, tu dois utiliser des frittes et elles sont chères !

Les couleurs de la faïence

La palette est large. On y trouve l’essentiel. Les faïences étant des argiles secondaires, elles contiennent souvent du fer et proposent un très beau dégradé du rouge au brun.

couleur faience céramique

La composition de la faïence

Elle est composée de 60% d’argile siliceuse, de 30% de dolomie, de 10% de silice. La dolomie est composée de craie et de talc. Sa composition fait que certains céramistes l’utilisent comme base pour fabriquer leurs émaux de grès. C’est une moyenne, chaque faïence a une composition pouvant différer. Mais toi, ce que tu utilises généralement c’est de la faïence en pâte céramique, fie-toi à sa fiche technique !

Quelle température pour la cuisson ?

Pour la faïence, la première cuisson du biscuit, se fait à plus haute température que celle de l’émail. Pourquoi ? Cette terre restant poreuse, nous n’avons pas peur que le tesson se vitrifie. Le fait de cuire à plus haute température le biscuit permet d’éviter des problèmes de dégazage pendant la cuisson de l’émail.

  • Le biscuit se cuit généralement entre 1020 et 1100°C
  • L’émail se cuit entre 950 et 1050 °C.

Doit-on émailler la faïence ?

Assiette de la Faïencerie Georges

Pour les pièces alimentaires, nous devons obligatoirement émailler la faïence. En effet, celle-ci restant poreuse, cela ne respecterait pas les normes alimentaires. Pour les pièces de sculpture, libre à vous de les laisser telles quelles ou d’opter pour la patine, ou tout autre finition non cuite.

Se fabriquer ses émaux pour la faïence ?

Les émaux cuisant à basse température, ont besoin de beaucoup d’abaisseur de température pour entrer en fusion à 980°C. Pour diminuer cette température, nous utilisons souvent une fritte borique, la fritte 3134. La quantité à ajouter à la préparation d’émail est telle qu’il n’est pas plus intéressant financièrement de préparer son émail que de l’acheter tout fait !

Les conseils des fabricants

Pour mieux choisir votre faïence chez les revendeurs, voici leurs conseils d’achat :

Solargil :

  • Faïence rouge Fe
  • Faïence blanche JASMIN

Les Cousins :

  • la LOZA, de couleur blanche, pour ses qualités au tournage et sa grande résistance mécanique, idéale pour la vaisselle (d’ailleurs Loza signifie vaisselle en espagnol)
  • la FR125 de couleur rouge classique pour tournage ou modelage.

Les faïences locales

Tu peux aussi trouver des terres de faïence françaises. Tu as par exemple Raoult et Beck en Normandie, mais tu as aussi tout un tas de briqueteries locales qui proposeront de la faïence. Ainsi, si tu en connais, partage tes adresses en commentaire, nous étayerons l’article au fur et à mesure.

J’espère que cet article t’aura éclairé dans ton choix de ta pâte céramique. Bonne continuation dans la céramique !

Partagez l'article
Pinterest
Facebook
Sarah
Sarah
Passionnée du tournage de poterie, je me suis donné un objectif : vivre de ma passion! Ce blog a pour but de partager avec vous mes recherches, mes réalisations, mes échecs et mes réussites. Bienvenue!
EN LIRE PLUS...
Stages céramique

Les stages de céramique offrent une belle porte d’entrée vers cet univers artistique. C’est une voie que nous mettons à…

Le bijou céramique

Le bijou céramique est un dérivé captivant de la céramique traditionnelle. En associant l’élégance de la céramique à des textures…

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tous les JEUDIS
Reçois le "Bol d'air", notre bulletin hebdo pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique.
Reçois le "Bol d'air", notre bulletin hebdo .

En fournissant votre email vous acceptez de recevoir la lettre d’info du Bol et vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement présent dans tous nos emails.

Pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique.

Inscris-toi
ET PROFITE GRATUITEMENT
3 FORMATIONS VIDÉO

– débuter avec les émaux
– les bases de la poterie
– les bases du décor

1 newsletter hebdomadaire
UNE newsletter

pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique

Inscris toi à la newsletter du bol
Et reçois gratuitement :
-> 3 Formations vidéo sur la poterie
-> Une newsletter hebdomadaire