Les jus d’oxydes

Peu d’informations circulent aujourd’hui sur les jus d’oxydes en céramique. C’est un sujet nébuleux en céramique car peu de livres et de stages traitent de ce sujet. C’est en découvrant le travail de certains céramistes que j’ai voulu approfondir ce thème qui peut donner des résultats fascinants ! Comme pour le travail des émaux céramiques, il faudra expérimenter et tâtonner pour te créer ton petit répertoire de recette bien à toi.

Qu’est-ce qu’un jus d’oxyde ?

“Les émaux recouvrent le tesson comme de la peinture à l’huile, les engobes évoquent la gouache alors que les jus d’oxydes s’apparentent à l’aquarelle “.

Jus d’oxydes, Philippe Pirard

Pour simplifier les jus d’oxydes, on pourrait dire qu’un jus d’oxyde est un oxyde colorant mélangé à de l’eau. Tout de suite, cela dédramatise le sujet ! Comme pour l’engobe, tu ne peux utiliser que des colorants destinés à la céramique. Nous pouvons donc utiliser des oxydes métalliques ou des colorants de masse. Pour ces 2 types de colorants, la concentration détermine l’intensité ou saturation de la couleur que tu souhaites obtenir. Plus tu augmentes la concentration d’oxydes ou de colorants, plus la couleur est soutenue.

Tu peux passer une ou plusieurs couches de jus d’oxydes, superposer des couches de jus différents, le passer sous ou sur la couverte, la seule limite est ton imagination !

Quels paramètres vont venir influencer le rendu du jus d’oxydes ?

L’argile

Comme je le disais en introduction, les jus d’oxydes s’apparentent à de l’aquarelle. L’aquarelle est une fiche couche de colorant. Le tesson est donc bel et bien visible sous le jus d’oxyde. Le résultat est donc différent si ton jus d’oxydes est appliqué sur une terre blanche, rousse ou noire !

L’humidité de la terre

Si la terre est plus ou moins humide, biscuitée ou pas, elle absorbe plus ou moins les jus d’oxydes.

L’épaisseur de la couche

Si tu passes une couche ou 3 couches de jus d’oxydes, la quantité de colorants ne sera pas la même et le rendu plus ou moins prononcé.

La manière d’appliquer

Tout comme pour l’émail ou l’engobe, les jus d’oxydes peuvent se poser de différentes manières. Ils peuvent s’appliquer au pinceau, éponge et même par pistolet. Si tu appliques ton jus d’oxydes au pistolet, je te conseille de mettre de la colle dans la préparation. Le jus adhérera mieux au tesson.

La cuisson

Le type de cuisson ainsi que la température de cuisson influencent énormément le rendu des jus d’oxydes. En général, plus la cuisson sera haute, plus la couleur sera terne.

A quelle consistance de l’argile appliquer le jus d’oxydes ?

Sur terre crue ou biscuitée ?

Les jus d’oxydes peuvent aussi bien se passer sur cru que sur biscuit.

Une pièce non cuite absorbe mieux le jus d’oxydes. En effet, la terre est beaucoup plus poreuse. L’inconvénient de le poser à cette étape est que la pièce est beaucoup plus fragile.

Il est possible de le passer sur pièce biscuitée. Vu que la terre est moins poreuse qu’une terre crue, il faudra juste avoir une concentration d’oxydes plus importante pour avoir le même rendu.

Sur un émail non cuit 

On peut aussi passer les jus d’oxydes sur l’émail cru, avant la deuxième cuisson. C’est cette technique que nous retrouvons dans la Majolique. Cette technique ne laisse pas le droit à l’erreur ! Si tu t’es trompé, tu ne pourras pas effacer le trait. Tu seras obligé d’enlever émail et jus d’oxydes, de faire sécher la pièce pour ensuite recommencer le décor à zéro !

Autre point auquel il faut faire attention, lorsque tu enfournes tes pièces, fais attention à ne pas placer tes doigts sur les parties contenant du jus d’oxydes, sinon tu pourrais “contaminer” les autres pièces avec le colorant.

Sous émail

Le plus fréquent est de poser son jus d’oxydes sur biscuit et ensuite poser l’émail par dessus. Cependant, comme pour toute chose, il y a un pendant. Si tu appliques le jus d’oxydes sous l’émail, des particules d’oxyde peuvent venir se mélanger au bain d’émail en trempant la pièce. Les particules modifient la couleur de l’émail ,ce qui peut être très embêtant notamment avec des oxydes très puissants.

sculpture jus oxyde
Viola Frey – Sculpture

Astuces pour utiliser les jus d’oxydes en céramique

Mettre de la colle

Les variations d’épaisseur de ton jus d’oxydes vont faire varier la couleur finale obtenue. Pour avoir une couleur uniforme, je te conseille de mettre un agent d’encollage ou de la colle de tapisserie dans ta préparation à hauteur de 3%.

Ajouter des frittes

Certains rajoutent des frittes aux jus d’oxydes. En effet, les frittes ont pour rôle d’abaisser les point de fusion des oxydes et ainsi être sûr qu’ils ne restent pas à l’état de poudre. Lana Ruelland, sur son site, conseille d’en rajouter environ 10 %.

Terres chamottées

Si tu utilises une terre très chamottée, le jus d’oxydes a plus de difficultés à s’introduire dans le tesson. Il faut donc augmenter la concentration d’oxydes.

Humidifier la terre

Avant de passer le jus d’oxydes, humidifie la terre afin que les coups de pinceau soient moins visibles !

Variation de texture pour variation d’épaisseur

Pour obtenir des fluctuations de rendu de ton jus d’oxydes, tu peux texturer ta terre en la creusant avec des sillons. Ainsi, dans les sillons, la quantité d’oxyde sera plus importante et la couleur obtenue variera. Ce phénomène sera notable avec des oxydes métalliques mais pas forcément avec des colorants de masse.

La nocivité des jus d’oxydes

Les jus d’oxydes sont un mélange d’oxydes métalliques et d’eau. Certains oxydes métalliques tels que le cobalt peuvent être nocifs pour la santé. Qu’en est-il des pièces réalisées au jus d’oxyde ?

A partir du moment où le jus d’oxyde est placé sous la couverte, celle-ci crée une couche imperméable et empêche la remontée des colorants ou oxydes métalliques.

La question se pose quand le jus d’oxyde est placé sur la couverte, comme pour la majolique. Je n’ai pas trouvé d’informations à ce sujet sur les livres ou internet. J’ai cependant contacté la Faïencerie Georges qui utilise cette technique pour les pièces alimentaires. Ils ont fait tester leurs pièces auprès d’organismes agréés. Leurs pièces sont conformes aux normes alimentaires. Je pense donc que les jus d’oxydes placés sur la couverte ne sont pas nocifs. Cependant, si tu as le moindre doute, je t’invite à faire tester tes pièces.

Colorants de masse et oxydes métalliques

Cette technique peut s’utiliser avec des oxydes métalliques ou des colorants de masse. Le résultat final de la couleur est plus facile à appréhender avec des colorants de masse dont la couleur ne change pas du tout au tout. Lorsque tu achètes un colorant de masse vérifie sa température de cuisson. Tous les colorants ne supportent pas les hautes températures.

Dans tous les cas, que tu utilise colorant de masse ou oxyde métallique, fais auparavant des tests sur des tuiles. Cela te permettra de tester la concentration nécessaire et le rendu de tes couleurs.

Le résultat des oxydes métalliques est plus difficile à prévoir, et leurs nuances sont plus nombreuses, laissant place à de belles surprises ! Voici une idée du rendu des principaux oxydes métalliques cuits dans un four électrique :

  • oxyde de cobalt -> bleu foncé
  • oxyde de cuivre -> vert intense
  • dioxyde de manganèse -> brun-jaune
  • oxyde de chrome -> vert
  • rutile -> marron
  • oxyde de manganèse -> violet
  • oxyde d’antimoine + oxyde de vanadium -> jaune

Où trouver des informations sur les jus d’oxydes ?

Il n’y a pas beaucoup d’informations sur les jus d’oxyde. Voici les 2 sources où j’ai puisé le plus d’informations :

Exemples de décors au jus d’oxydes

Eric Hibelot fait des décors au jus d’oxydes de cobalt qu’il recouvrent d’une couverte brillante. Même procédé pour les assiettes révolté.e.s de Peaubleu-ceramic.

eric-hibelot-jus-oxyde

Elisabeth Kley et Viola Frey (sculpture plus haut) utilisent la technique de la majolique. Elles peignent avec des jus d’oxydes sur un émail blanc. Cette technique est aussi utilisée par la Faïencerie Georges, que nous pouvons voir en train de dessiner leur grand plat  » A la plage » dans l’illustration présentée plus haut dans l’article.

majolique jus oxyde

Hans Coper utilisait lui aussi les jus d’oxydes. Dans cette pièce, il gratte légèrement la terre à l’état cuir et mets du jus d’oxydes dans les sillons.

jus oxyde gravure hans copper

Ron Nagle passe quant à lui ses jus d’oxydes au pistolet.

jus oxyde pistolet

J’espère qu’après avoir lu cet article, les jus d’oxydes ne seront plus pour toi un trésor mystérieux, mais plutôt un champ prêt à être exploré ! Si tu as d’autres trucs et astuces, n’hésites pas à les partager en commentaires !

15 Comments

  1. Marine novembre 4, 2021 at 11:30

    Merci pour cet article ! Personnellement je mélange mes oxydes directement dans une mixion d’encollage Gelicer MX+. Je n’ajoute pas d’eau. Je l’applique sur ma faïence biscuité. Je recouvre ensuite d’une couverte transparente pour une cuisson à 980 degrés. Cela créé des couleurs très vives !

    Répondre
    1. Sarah novembre 4, 2021 at 2:43

      Super recette pour les faïenciers ! Merci du partage. 🙂

      Répondre
  2. So novembre 4, 2021 at 12:13

    Merci pour cet article.
    Qu’en est-il de la toxicité des jus d’oxyde pour une utilisation alimentaire ?
    Bonne journée

    Répondre
    1. Sarah novembre 5, 2021 at 9:31

      J’ai rajouté un petit paragraphe à ce sujet avec les données que j’ai trouvé ! 😉

      Répondre
      1. So novembre 7, 2021 at 5:53

        Merci beaucoup pour ces recherches supplémentaires, cet ajout et, de manière plus générale, pour la qualité de vos contenus. 💝

        Répondre
      2. Henin novembre 14, 2021 at 12:29

        Superbe article, merci merci merci !
        Je vais tester des le week-end prochain.
        J ai hâte!

        Répondre
  3. Nathalie novembre 4, 2021 at 6:12

    Merci Sarah pour toute ton aide si précieuse. Je suis novice et ton blog, les vidéos et le café poterie sont une source d’informations essentielles. Je me suis lancée dans la fabuleuse aventure de la poterie depuis peu et je tente d’y consacrer le maximum de mon temps libre. Alors encore merci pour tes conseils, ton aide et tout ce partage et découverte.

    Répondre
    1. Sarah novembre 5, 2021 at 9:32

      Merci à toi d’avoir pris le temps d’écrire ce petit mot !
      Bonne soirée, et belle continuation dans l’aventure de la Terre !

      Répondre
    2. JADE.B novembre 14, 2021 at 4:39

      Bonjour Sarah,
      Merci pour ton blog et toutes les.informations de qualités.
      Je suis enseignante en CAP de décoration sur céramique, je donne des cours pour des élèves de moins de 25 ans en lycée et aussi
      je propose un stage de décoration sur céramique chez ATC à Paris, il ya un stage en février et j’aborde le décor sur email cru et sous émail notamment avec les jus d’oxydes.
      Si tu as des questions sur la décoration dans son ensemble je peux y répondre.
      Merci et à bientôt.

      Répondre
      1. Sarah novembre 15, 2021 at 9:37

        ah merci, avec plaisir. Si je fais un live sur ce sujet je penserai à toi. Justement j’avais proposé à ATC d’intervenir sur les engobes mais vous n’étiez pas libre . Ce n’est que partie remise !!

        Répondre
  4. Gouazé novembre 9, 2021 at 8:13

    Bonjour Sarah
    Merci pour ces explications qui me seront très utiles pour m’installer très bientôt ici à la Réunion.
    Je me régale avec tes vidéos et tes conseils précieux.
    Belle journée
    Pascaline
    Lapetitefabriquedanslaprairie

    Répondre
  5. thierry dedieu novembre 10, 2021 at 9:46

    bravo encore pour cet article. est ce que la technique dite »de delft » est faite avec un jus de cobalt sur biscuit ?

    Répondre
    1. Sarah novembre 11, 2021 at 7:08

      Bonjour Thierry, non ils utilisent plutôt la technique du dessin au jus de cobalt sur émail cru. Bonne journée,
      Sarah

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.