sexe mp4 xnxx
LE BLOG DU BOL
BIENVENUE SUR
LE BLOG DU BOL
Un lieu de partage bienveillant pour t’accompagner
dans ton parcours vers la céramique.

Un lieu de partage bienveillant pour t'accompagner dans ton parcours vers la céramique.

Des articles

Pour apprendre

Un lexique

sur la céramique

Des formations

Pour s'améliorer

play stylisé pour lebol
DES vidéos

Pour s'inspirer

Des articles

Pour apprendre

Un lexique

sur la céramique

Des formations

Pour s'améliorer

play stylisé pour lebol
DES vidéos

Pour s'inspirer

L’ ergonomie du potier

Lorsque l’on débute la poterie, on se rend compte que l’ergonomie est primordiale. Avoir une bonne position face au tour de potier, et principalement le tournage nous protège de vives douleurs. En effet, la poterie au tour n’est pas seulement de la création. C’est aussi un exercice d’endurance et de précision, où l’ergonomie joue un rôle clé. Cet article réalisé par Laurie Di Vincenzo, kiné et élève en CAP Tournage te donnera des clés pour préserver au mieux ta santé !

La position sur le tour

Au niveau du choix du tour, nous te conseillons d’acheter un tour réglable surtout si tu es très grand ou très petit. Ainsi, tu pourras avoir une bonne ergonomie en l’ajustant à ta morphologie. Concernant le choix du tour, tu as toutes les infos dans ce guide du tour de potier. Si ton tour n’est pas réglable, essaie de jouer sur ses dimensions en mettant un support dessous pour le rehausser par exemple.

Points clés pour une bonne ergonomie du potier

la bonne ergonomie du potier

Colonne vertébrale :

On cherche à respecter les courbures physiologiques, on évite l’enroulement du bas du dos. Avoir le dos droit permet de répartir la charge sur toutes la surface articulaire et d’éviter de pincer le disque à l’avant. Le fait d’être toujours vers l’avant chasse le disque vers l’arrière. A terme, cela entraine des hernies discales.

Épaules

Elles doivent être basses, ne pas remonter vers les oreilles. Les épaules maintenues en haut peuvent créer des conflits dans les articulations entre l’omoplate et l’humérus et des tensions dans les trapèzes. Cela peut engendrer par la suite des tensions cervicales.

Coudes

Au maximum calés sur les cuisses, ou contre le buste. cela permet d’être stable et de ne pas s’épuiser.

Poignets

Utiliser l’avant-bas comme axe de force pour éviter de forcer sur l’extension du poignet. C’est un peu comme pour la colonne vertébrale. Si on force trop sur l’extension du poignet on pince les petites articulations vers l’arrière du poignet. La charge est moins bien repartie donc la force est plus importante sur cette zone.  

position du poignet pour le céramiste.

Genoux

Pour que le potier ait une bonne ergonomie, les genoux doivent être plus bas que les hanches. Ils doivent être au maximum à la même hauteur et équilibrés.

Cheville

On doit pouvoir appuyer et rêlacher la pédale sans inconfort. Si la pédale de votre tour est trop dur, prenez une clé, elle se dévisse facilement.

Pour s’assurer d’avoir un corps utilisé au mieux, prends le temps de régler le matériel. Plusieurs paramètres peuvent être réglés et adaptés en fonction de la morphologie et la pratique de chacun : hauteur du tour, hauteur et inclinaison du tabouret, position de la pédale pour essayer d’avoir des conditions optimales pour le corps.

L’ ergonomie du potier : le tabouret

Tabouret trop bas

Si le tabouret est trop bas, les genoux et les hanches sont en hyperflexion. On est ici en compression, ce qui n’est pas conseillé pour la circulation. On peut avancer la pédale pour relâcher la flexion de genou, mais la hanche reste très fléchie ce qui entraine aussi un enroulement lombaire. Cet enroulement va à l’encontre de la courbure naturelle.

On risque également dans cette position plus “ramassée” d’avoir les épaules qui remontent vers les oreilles. 

Tabouret haut

Le fait de remonter le tabouret permet d’avoir une position plus ouverte. C’est utile pour des pièces hautes mais il est plus difficile de stabiliser les coudes

Tabouret sans inclinaison

Puisque nous sommes obligés de nous pencher en avant pour tourner, incliner le tabouret vers l’avant demande moins de flexion dans les hanches et évite l’enroulement lombaire. Ici, on se rend compte qu’avec le tabouret à plat, l’angle entre les jambes et le dos est trop aigu, il y a donc compression.

ergonomie du potier : le siège trop bas

Une fois la hauteur du tabouret réglée, celle du tour peut être modifiée pour les derniers ajustements : il faut pouvoir le serrer entre ses genoux et qu’il soit suffisamment haut pour garder la bonne position.

On peut aussi reculer le tabouret lorsque l’on tourne une pièce large, pour avoir de l’espace pour les bras et utiliser le poids du corps vers l’arrière lors de l’ouverture.

Autres points pour une bonne ergonomie du potier

Pour avoir une bonne position face au tour, on va éviter chercher à éviter tout déséquilibre asymétrique. Pour cela je te conseille quelques astuces simples à mettre en place.

La cale

Si tu gardes ton pied sur la pédale lors du tournage, pense à mettre une brique sous le pied controlatéral. Cela te permet de garder la colonne vertébrale bien droite.

Le miroir

miroir pour une bonne ergonomie du potier

Utilise un miroir pour limiter les inclinaisons. Cela te permet de ne pas écraser

Prendre soin de son corps

Comme nous ne pouvons pas éviter complètement l’asymétrie, certains gestes répétitifs et la fatigue, voici quelques conseils généraux. 

S’échauffer 

Comme pour toute activité physique, s’échauffer avant de commencer diminue le risque de se faire mal. Fais bouger toutes tes articulations et commence par des petits poids de terre par exemple pour augmenter les contraintes progressivement. 

S’entretenir 

Certains gestes en céramique nécessitent de la force (pétrissage, centrage, etc.) notamment avec des gros poids de terre. Ces gestes sont souvent réalisés en gainage, c’est-à-dire qu’on développe une résistance sans effectuer de mouvements (ou en tous cas minimes). Lors du centrage par exemple, tout le tronc et les membres supérieurs  se contractent pour résister à la terre mais il y a très peu de mouvement. 

Des muscles toniques et endurants permettent de stabiliser les articulations et d’éviter qu’elles ne s’abîment. Les tendons sont ainsi plus résistants et donc moins sensibles aux gestes répétitifs et prolongés. Enfin, une musculature équilibrée permet de répartir le travail et d’alléger la contrainte par articulation. 

Pensons aussi à s’étirer. De manière générale, une bonne souplesse musculaire et une bonne mobilité articulaire évitent les compensations:  si une zone est raide, nous allons sur-solliciter les autres parties du corps.

Faire du yoga

Une bonne séance de Yoga en fin de séance peut aussi faire beaucoup de bien ! Il faut bien choisir tes positions pour qu’elles viennent pallier aux zones de tension. Pour en savoir plus, je t’invite à regarder cette vidéo, et à lire cet article dédié au postures de yoga pour la céramique.

Organiser ses tâches

En fonction de notre façon de travailler en céramique, nous pouvons être amenés à faire des gestes en série pour optimiser notre temps. Cela peut poser problème sur des gestes en force ou dans des positions contraignantes (ex : inclinaison du dos sur le côté, hyper-extension du poignet, etc.)

Il est donc important, lorsque l’on remarque ces situations qui posent problème de faire des pauses, alterner les activités contraignantes avec des moments plus reposants pour le corps. 

L’ergonomie du potier : organiser son atelier

L’organisation spatiale est aussi importante. Difficile de donner des conseils précis, car beaucoup de paramètres entrent en jeu et dépendent de chaque céramiste ! Mais quelques conseils généraux sont toujours bons à prendre :

  • Mettre à notre hauteur les charges lourdes, ou faire en sorte de ne pas avoir à les déplacer
  • Utiliser des chariots, planches à roulettes. Par exemple, tu peux mettre ta poubelle de recyclage de terre sur un diable.
  • mettre à bonne hauteur son établi.
  • Varier entre position assise, semi-assise ou debout (avec des tabourets à hauteur variable)

L’idée est de t’économiser : éviter les positions prolongées, les gestes répétitifs (surtout en force), répartir la charge de travail sur tout le corps dès que possible

Ecouter l’interview de Laurie

Tu as maintenant toutes les clés pour prendre soin de ton corps à l’atelier. Je te laisse aussi nous partager tes astuces !

Partagez l'article
Pinterest
Facebook
Sarah
Sarah
Passionnée du tournage de poterie, je me suis donné un objectif : vivre de ma passion! Ce blog a pour but de partager avec vous mes recherches, mes réalisations, mes échecs et mes réussites. Bienvenue!
EN LIRE PLUS...
Devenir céramiste professionnel

Etre céramiste professionnel est différent du fait d’être potier amateur. Ce n’est pas les compétences qui sont jugées ici, c’est…

Céramiste à Berlin

Tous les jeudis j’accueille en live des artistes, céramistes, toujours en lien avec la poterie. Le but est de vous faire découvrir leur parcours, leurs créations,…

Le kintsugi

Une fissure sur nos pièces n’est pas forcément un drame. Au contraire, cela peut être le début d’une belle aventure.…

L’ ergonomie du potier

Lorsque l’on débute la poterie, on se rend compte que l’ergonomie est primordiale. Avoir une bonne position face au tour…

Le travail de Jacques Monneraud

Tous les jeudis j’accueille en live des artistes, céramistes, toujours en lien avec la poterie. Le but est de vous faire découvrir leur parcours, leurs créations,…

Assiettes céramique

Tous les jeudis j’accueille en live des artistes, céramistes, toujours en lien avec la poterie. Le but est de vous faire découvrir leur parcours, leurs créations,…

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tous les JEUDIS
Reçois le "Bol d'air", notre bulletin hebdo pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique.
Reçois le "Bol d'air", notre bulletin hebdo .

En fournissant votre email vous acceptez de recevoir la lettre d’info du Bol et vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement présent dans tous nos emails.

Pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique.

Inscris-toi
ET PROFITE GRATUITEMENT
3 FORMATIONS VIDÉO

– débuter avec les émaux
– les bases de la poterie
– les bases du décor

1 newsletter hebdomadaire
UNE newsletter

pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique