Enseigner la céramique

Il y a 2 voies pour exercer le métier de céramiste: réaliser ses propres pièces et enseigner la céramique. Beaucoup de céramistes enseignent la céramique pour se procurer un revenu stable en complément de la vente de leurs pièces. Pour enseigner la céramique y-a-t-il des règles à respecter ? Des diplômes à avoir ? Des choses à penser en agençant l’atelier ?

Nous avons consacré le café poterie n°8 à ce thème: vivre de la céramique en donnant des cours. Dans cet article, je vais reprendre les thèmes évoqués avec Sarah de Primitif studio et Aurélie de Ose la Terre.

Qui peut enseigner la céramique ?

Aujourd’hui, en France ou en Belgique, l’enseignement de la céramique n’est soumis à aucune législation. Tout le monde peut enseigner la céramique sans obligation de CAP.

Il faut cependant se sentir légitime à cela. Etre légitime ne demande pas des années de pratique, mais demande d’avoir un niveau supérieur à celui des personnes que tu souhaites recevoir en cours. Il faut connaître les bases de cet art pour ne pas donner de mauvaises habitudes aux élèves.

Et surtout, il faut avoir l’envie de transmettre. Dans un épisode de son podcast Bulles Nomades, Florie Teller parle des sparketype, les test de la raison d’être. Chacun a des envies différentes qui l’anime , je vous invite à le faire et vous vous rendrez vite compte si enseigner la céramique peut être bon pour vous ou pas!

Enseigner dans son atelier

L’atelier est le lieu clé dans lequel tu pourras donner tes cours. Aménager un atelier pour toi ou pour enseigner la céramique t’amènera à des choix différents.

Comment aménager un atelier pour recevoir des cours ?

Si tu souhaites donner tes cours, il faut penser à définir plusieurs espaces :

  • un espace tournage: cet espace devra contenir autant de tours que d’élèves, sauf si tu optes pour une pratique d’enseignement mixte entre modelage et tournage.
  • un espace modelage : il te permettra de modeler la terre ou de garnir ta pièce. Tu pourras aussi te servir de cet endroit pour pétrir ta pièce.
  • un espace cuisson : un atelier nécessite au moins un four pour cuire les pièces des élèves. Comme nous l’évoquerons un peu plus tard, il faut cependant faire un choix entre les terres basses et hautes températures dans son atelier pour ne pas avoir des désastres dans le four !
  • un espace stockage : il faut penser à mettre des étagères le plus possible partout ! Et oui, nos pièces et les pièces des élèves s’accumulent et nous n’avons jamais assez d’espace pour stocker.
  • un espace recyclage : La terre est la matière première de tout atelier. Il faut régulièrement recycler la terre des pièces loupées par exemple. Il faut donc avoir un espace avec des bassines où la terre macère dans l’eau, un endroit pour sécher totalement la terre avant de la plonger dans ces bassines et une place où sécher la terre humide avant de la pétrir à nouveau. Attention! il faut autant de bassines de recyclage que tu as de terres dans l’atelier!
  • petit plus : vu les poids transportés dans un quotidien de céramiste, il est important d’avoir un atelier de plein pied et de ne pas avoir à monter des étages.
atelier cours ceramique
L’atelier d’Aurélie – Ose la Terre

Démarches à faire pour monter un atelier

Aujourd’hui en France, il n’y a pas de démarches à faire pour monter un atelier. Tu peux quelquefois avoir des aides de ta commune ou un local mis à disposition pour dynamiser ta ville. Concernant les démarches, si tu crées un nouvel atelier, tu es censé respecter les normes handicapé.

Peut-on aménager un atelier chez soi ?

Oui, nous pouvons tout à fait aménager un atelier chez soi pour y donner des cours. Il faut cependant le déclarer à ton assureur en souscrivant à une assurance professionnelle et avoir un statut d’entreprise pour cela.

Combien de terres dans un atelier ?

Le mot d’ordre dans un atelier est de ne jamais mélanger des terres basses et hautes températures. Il pourrait y avoir trop de dégâts. Tu peux avoir plusieurs types de terre qui se cuisent à la même température. Il faut cependant bien gérer les espaces de travail et de pétrissage afin que les couleurs des terres ne se mélangent pas !

Point d’eau ou pas ?

Il est important d’avoir un point d’eau à proximité pour remplir les seaux et avoir de l’eau claire pour préparer son émail ou nettoyer. Cependant, donner accès aux points d’eau aux élèves n’est pas forcément une bonne solution. En effet, même avec un bac à décantation sous l’évier, il est assez fréquent que les canalisations se bouchent ou que le bac déborde ! Il vaut mieux leur donner des seaux afin qu’ils nettoient leurs instruments à l’intérieur : un seau pour la terre, un seau pour l’émail.

Enseigner la poterie en tant que salarié

Tu peux aussi choisir d’enseigner la céramique dans une école ou dans un atelier qui n’est pas le tien. Cela te permet d’avoir un revenu fixe sans les aléas de la gestion d’un atelier, des emplois du temps et des élèves malades. Cependant aucune loi n’encadre aujourd’hui la tarif horaire d’un enseignant de céramique. C’est à toi de négocier avec la structure qui t’emploie.

L’atelier Primitif Studio à Bordeaux

Pédagogie des cours de poterie

Combien d’élèves max pour ne pas nuire à la qualité des cours ?

Dans ma pratique, je me suis toujours dit que 6 élèves au tour était un bon ratio. Autant pour bien les suivre que pour créer une émulation de groupe. Aurélie d’Ose la Terre prend des groupes de 9 élèves et le gère bien grâce à son expérience dans l’enseignement de groupe et surement aussi à son énergie. 😉

Comment découper ses cours

J’aime bien réaliser une rotation sur 4 séances: 2 séances de tournage, 1 séance de tournassage, 1 séance d’émaillage.

En débutant mon enseignement du tour, je consacrais beaucoup plus de séances au tournage avant de tournasser. Je n’obligeais pas les élèves à choisir leurs pièces. Ils se retrouvaient donc avec des tonnes de pièces sur les bras à tournasser et à émailler. Au final, nous restions très longtemps sur une forme. Aujourd’hui, j’oblige mes élèves à choisir 3 ou 4 pièces à tournasser. Cela permet de se détacher de ses créations, et cela permet de mieux se focaliser sur le tournassage et le décors de quelques pièces.

Pratiquer des cours en fonction des niveaux ?

Cela dépend tu type d’enseignement que tu souhaites pratiquer.

Si tu veux un enseignement scolaire où les élèves suivent un programme, dans ce cas des groupes de niveaux sont plus adaptés pour que les élèves se reconnaissent dans tes attentes. De même tes démonstrations seront adaptées pour la totalité du groupe.

Si tu souhaites pratiquer un cours avec une pratique plus libre, où chacun explore et où tu viens encourager régulièrement, un cours avec plusieurs niveaux peut tout à fait convenir. Ce sera des explications individuelles mais moins régulières que dans un groupe de niveaux.

Comment remotiver des élèves

Il faut tout d’abord que les élèves prennent conscience qu’apprendre à tourner est difficile et que cela prendra looooooongtemps !  Ensuite, Il est bon de les recentrer sur le moment présent et non sur le rendu final. C’est l’activité en soi qui compte et non le résultat final !

Faut-il aider les élèves lors du centrage ou les laisser se débrouiller tout seul ?

Certains élèves viennent aux cours pour réaliser des pièces. D’autres élèves viennent pour apprendre à tourner. Ce sont 2 démarches différentes.

Si quelqu’un vient pour ramener des pièces chez lui, aide le dans les étapes cruciales telles que le centrage.

Si quelqu’un vient pour apprendre à tourner, fais lui comprendre et remarquer ses erreurs plutôt que de les corriger à sa place, sinon il ne passera jamais les caps d’apprentissage.

poterie pour enfant: boule d'argile à rouler

Enseignement et enfants: vers quoi les orienter en fonction de leur âge ?

Dès le plus jeune âge, le modelage peut être très bénéfique pour les enfants. J’ai 2 enfants de 4 et 6 ans, et depuis tout petits, ils jouent avec la terre. Quelquefois, je leur propose des créations guidées, comme je vous l’ai montré dans cet article du printemps dernier. D’autres fois, ils jouent librement avec la terre et m’inventent des choses auxquelles je n’aurais jamais pensé.

La pratique de la céramique peut être une excellente activité parent-enfant pour passer du temps ensemble, et cela à tout âge et quel que soit le temps.

Pour le tour, Aurélie conseille de débuter vers l’âge de 12 ans. C’est un âge moyen pour qu’ils soient suffisamment grands pour atteindre les pédales et qu’au niveau psychomoteur ils puissent réaliser toutes les étapes demandées au tournage.

Café Poterie n°8 : Vivre de la céramique en donnant des cours de poterie

Pour tout savoir sur le sujet, regarde le 8ème Café Poterie. Tu y découvriras 2 passionnées de l’enseignement de la céramique qui maintiennent tout de même leur activité de création en parallèle : Aurélie de Ose la Terre à côté de Bruxelles et Sarah du Primitif studio à Bordeaux.

  • 00:00 Intro
  • 01:10 Présentation des invités : formation, parcours et projet.
  • 08:30 Le blog Ose la Terre
  • 10:50 La communication Instagram de Primitif
  • 13:22 Répartir son temps entre les cours et les créations personnelles
  • 15:35 Donner des cours de poterie : vrai choix ou choix par défaut ?
  • 19:22 Quel niveau faut-il pour donner des cours ? Faut-il le CAP ?
  • 27:55 Formation de céramiste en Belgique ?
  • 28:38 L’Atelier d’Aurelie de Ose la Terre
  • 30:52 L’Atelier de Sarah de Primitif
  • 34:24 Choisir ses terres pour donner des cours dans un atelier
  • 37:00 Les différents espaces pour un atelier dédié aux cours de poterie + Gestion du recyclage
  • 43:19 Aides au financement d’un atelier
  • 46:08 Démarches pour créer un atelier de poterie chez soi
  • 47:40 Quel type d’émaux utilisent-elles pour leurs cours ?
  • 48:28 Normes à respecter
  • 50:05 Comment gérer la motivation des élèves face aux difficultés comme le centrage ? Faut-il intervenir ?
  • 56:22 Comment organiser les séances ?
  • 59:32 Les différences de profil des élèves entre stages et cours
  • 01:01:53 Donner des cours de poterie aux enfants
  • 01:07:27 Gestion de l’accès libre chez Primitif
  • 01:08:32 Les problèmes liés aux restrictions sanitaires
  • 01:15:00 Taux horaire d’un prof en céramique ?
  • 01:15:45 Comment lâcher prise au tour ?

J’espère que cet article aura donné des pistes de réflexions à tous les céramistes qui aimeraient enseigner la céramique. C’est une voie qui est aujourd’hui en plein essor, donc si ça te botte, fonce !

2 Comments

  1. Sally Bornot avril 3, 2021 at 10:07

    Vraiment génial à toutes les trois, je découvre Aurélie, ravie de son énergie, et délaissée l’hiver dernier, j’ai découvert avec grand bonheur les posts et vidéos live de Sara et Eugénia de Primitif :)) je me prépare moi aussi à changer de vie avec la céramique et quand je ne me suis pas sur mon tour pour préparer mon cap, ou en faisant des fiches de plein de lectures, je file sur Instagram ou sur des blogs tels que le tien 🙂 l’idée de ta newsletter “vivre de la céramique” est très enrichissante ! Vivement le second volet! Merci beaucoup Sarah pour tout ! Le partage est précieux ! Très bon weekend, Sally

    Répondre
    1. Sarah avril 5, 2021 at 8:07

      Merci Sally pour ton message ! C’est super si ces échanges te plaisent, on essaie justement d’accompagner et d’inspirer des gens comme toi. Et bravo pour ton changement de vie !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.