sexe mp4 xnxx
LE BLOG DU BOL
BIENVENUE SUR
LE BLOG DU BOL
Un lieu de partage bienveillant pour t’accompagner
dans ton parcours vers la céramique.
Un lieu de partage bienveillant pour t'accompagner dans ton parcours vers la céramique.
Des articles

Pour apprendre

Un lexique

sur la céramique

Des formations

Pour s'améliorer

play stylisé pour lebol
DES vidéos

Pour s'inspirer

Des articles

Pour apprendre

Un lexique

sur la céramique

Des formations

Pour s'améliorer

play stylisé pour lebol
DES vidéos

Pour s'inspirer

La croûteuse en céramique

La croûteuse est un outil très pratique en modelage et particulièrement dans le façonnage à la plaque. Son utilisation représente beaucoup d’avantages mais aussi quelques inconvénients. Si tu es en pleine réflexion sur l’acquisition d’une croûteuse, nous t’accompagnons pour faire le meilleur choix possible !

Travailler l’argile à la plaque

Le façonnage de l’argile à la plaque est une technique privilégiée pour la création de plaque anguleuses.
On découpe grosso modo une plaque de terre épaisse dans son pain de terre, puis, avec un rouleau à pâtisserie on vient l’aplatir. Dans une seconde étape, on roule cette terre entre deux tasseaux d’une épaisseur choisie pour avoir une plaque homogène.
Les différentes plaques obtenues peuvent finalement être découpées, ajourée et assemblées grâce à la barbotine.

Régulièrement, tu devras retourner ta plaque de terre pour passer ton rouleau sur l’endroit, l’envers, horizontalement et verticalement. Cette rotation te permet d’avoir moins de déformations.

Cette technique peut surtout se révéler longue et fatigante si nous avons besoin d’une grande quantité de plaques, pour une réalisation en série par exemple … La croûteuse paraît donc l’objet magique dans ce cas !

Les croûteuses en céramique

Il existe 2 types de croûteuses. Les croûteuses sur pied dont l’épaisseur de la plaque est en général réglable, et les croûteuses sur table où tu devras gérer manuellement l’épaisseur.

La croûteuse sur pied

Croûteuse céramique
Notre croûteuse au Studio

Une croûteuse est une machine facile d’utilisation, qui permet de réaliser ses plaques de manière plus rapide. Elle dispose de deux rouleaux pour écraser la terre et d’une manivelle. Elle est livrée avec une ou deux toiles, généralement en lin pour que la terre n’accroche pas.
La terre passe et se comprime dans la toile lorsque nous tournons sur la manivelle. Cette toile est placée entre les rouleaux et la terre. Cela évite que l’argile ne colle aux rouleaux et facilite le glissement de la terre. N’hésite pas à avoir un jeu de toile par couleur de terres utilisées dans ton atelier : les croûtes d’argile ne seront pas salies par la couleur de la terre utilisée précédemment.

Selon les modèles, le réglage de l’épaisseur de la croûte de terre se fait soit par l’épaisseur de la plaque utilisée sous le rouleau soit par réglage de la hauteur du rouleau compresseur par molettes et graduations situées de chaque côtés du rouleau.

La croûteuse de table

Croûteuse de table

Ce modèle réduit est moins onéreux ! Ici l’épaisseur de la plaque de terre est liée à l’épaisseur de la planche de bois utilisée. Au contraire de la majorité des croûteuses sur pied qui permettent de régler l’épaisseur par une molette, tu devras avoir des planches d’épaisseurs différentes pour avoir des plaques d’argile de différentes épaisseurs. La planche doit avoir une épaisseur de 10mm minimum (donc épaisseur de plaque de terre 17mm max) pour qu’il n’y ai pas d’affaissement au milieu. Une planche trop fine courberait.

En fonction des résultats et des projets menés, tu pourras opter pour une planche plus longue si cela te semble plus adapter à tes besoins.

Tu ne pourras pas réaliser des plaques de terre aussi fines que sur la croûteuse réglable avec une molette. Cependant, tu pourras la démonter à ta guise et la ranger facilement. Ce modèle est très pratique si tu ne l’utilises qu’occasionnellement et que tu n’as pas beaucoup de place à lui accorder.

Avantages et inconvénients d’une croûteuse

Avec la croûteuse, moins d’efforts, mais à quel prix ?

Moins d’efforts, une plaque homogène obtenue rapidement … Oui, la croûteuse pourrait vite devenir ton meilleur ami. Encore faut-il être prêt à réaliser un petit investissement pour voir ce rêve devenir une réalité.

Une croûteuse coûte minimum 300€ et peu aller jusqu’à 2500€ pour une machine plus importante. L’investissement est non négligeable

Tu peux acheter des croûteuses chez tous les revendeurs de matériel céramique : Solargil, Galéart, Céradel, Cigale et Fourmis. À toi de comparer les modèles et de faire ton choix !

La place de la machine

Avant d’investir, pense également à la place où tu pourras stocker ta croûteuse dans ton atelier.

Les croûteuses de table se posent simplement sur un établi et peuvent être déplacées si besoin. Si tu as un petit atelier, ce sera peut-être un critère décisif pour toi.

D’autres croûteuses sont sur pieds. Dans ce cas tu devras lui trouver un endroit fixe qui lui sera réservé.Pense également à laisser un espace suffisant autour de cette-dernière pour te déplacer autour et travailler confortablement.

Plus de fissures

La croûteuse force plus vite sur la terre que notre vieux rouleau en bois. C’est un gain de temps, mais une prise de risque. En effet, la terre aura plus vite tendance à fissurer et à se fragiliser. Beaucoup de céramistes remarquent plus de déformations lorsqu’ils réalisent leurs plaques à la croûteuse…

Mais ….

Elle te permet d’obtenir un rendu plus rapide et plus uniforme. On s’en sert chaque semaine dans nos cours de modelage, pour préparer toutes les formes travaillées sur gabarit, sur les champignons de modelage ou encore pour réaliser nos plaques tests.

Pour conclure cette partie, je dirais que c’est un petit luxe bien agréable.

Comment utiliser une croûteuse :

  • Avant de commencer à utiliser la croûteuse, je t’invite au préalable à écraser ta balle, surtout si tu as une grosse quantité de terre.
aplatir la balle de terre avant le passage à la crouteuse
  • Place la boule d’argile à plat entre les deux toiles. Veille à ce que les toiles soient bien tirées pour éviter les marques de pliage sur ta terre. La toile inférieure restera fixe.
  • Si le modèle de la croûteuse te le permet, règle l’épaisseur que tu souhaites obtenir.
    • Conseil : Je te recommande de travailler par étapes. D’abord tu diminues un peu l’épaisseur pour aplatir une première fois la plaque. Puis, lors d’un second passage, tu précises avec l’épaisseur finale souhaitée.
réglage de la croûteuse
  • Actionne la manivelle et le rouleau compresseur se charge de former une croûte de terre. Puis repars en arrière pour revenir à la position initiale.
la plaque de terre s'affine sous la croûteuse
  • Retourne ta plaque. Tu peux la retourner horizontalement ou verticalement en fonction de comment tu l’as initialement placée. Si tu souhaites obtenir une plaque de forme plutôt ronde, fais des rotations à 90°. Le fait de retourner la plaque régulièrement permet aussi de diminuer le risque de déformations.
  • Récupère ta plaque délicatement pour lui laisser le temps de se décoller et pour ne pas prendre le risque de la déformer.

Le tour est joué ! Ta plaque est prête à l’emploi et tes bras te remercient.

Une idée de réalisation à faire en utilisant la croûteuse : Les photophores de noël !

Partagez l'article
Pinterest
Facebook
Maud
Maud
Passionnée par le travail de la terre, j'ai à coeur d'enrichir mes connaissances pour créer des moments de partage et d'échanges.
EN LIRE PLUS...
Devenir céramiste professionnel

Etre céramiste professionnel est différent du fait d’être potier amateur. Ce n’est pas les compétences qui sont jugées ici, c’est…

Céramiste à Berlin

Tous les jeudis j’accueille en live des artistes, céramistes, toujours en lien avec la poterie. Le but est de vous faire découvrir leur parcours, leurs créations,…

Le kintsugi

Une fissure sur nos pièces n’est pas forcément un drame. Au contraire, cela peut être le début d’une belle aventure.…

S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tous les JEUDIS
Reçois le "Bol d'air", notre bulletin hebdo pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique.
Reçois le "Bol d'air", notre bulletin hebdo .

En fournissant votre email vous acceptez de recevoir la lettre d’info du Bol et vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement présent dans tous nos emails.

Pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique.

Inscris-toi
ET PROFITE GRATUITEMENT
3 FORMATIONS VIDÉO

– débuter avec les émaux
– les bases de la poterie
– les bases du décor

1 newsletter hebdomadaire
UNE newsletter

pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique