sexe mp4 xnxx
LE BLOG DU BOL
BIENVENUE SUR
LE BLOG DU BOL
Un lieu de partage bienveillant pour t’accompagner
dans ton parcours vers la céramique.

Un lieu de partage bienveillant pour t'accompagner dans ton parcours vers la céramique.

Des articles

Pour apprendre

Un lexique

sur la céramique

Des formations

Pour s'améliorer

play stylisé pour lebol
DES vidéos

Pour s'inspirer

Des articles

Pour apprendre

Un lexique

sur la céramique

Des formations

Pour s'améliorer

play stylisé pour lebol
DES vidéos

Pour s'inspirer

Les couleurs dans la céramique : interview de Marion Graux

Couleurs céramique

Tous les jeudis j’accueille en live des artistes, céramistes, toujours en lien avec la poterie. Le but est de vous faire découvrir leur parcours, leurs créations, leurs ambitions. Ces lives sont une source d’inspiration pour tous les amateurs d’argile que l’on soit apprentis céramistes ou céramistes confirmés. Voici l’interview de Marion Graux alias « mariongrauxpoterie » sur Instagram qui va nous partager son travail aves les restaurateurs mais surtout son travail des couleurs dans la céramique !

Marion Graux

Formée par deux grands mentors, Augusto Tozzola et Dauphine Scalbert, Marion Graux pratique ce métier de céramiste avec un plaisir évident. Elle travail avant tout sur des pièces utilitaires, mais elle commence les bas reliefs. Ses création sont destinées à l’art de la table ce qui lui permet de fabriquer de la vaisselle pour les restaurateurs . Tu peux la retrouver sur ses réseaux via « mariongrauxpoterie » et sur son site « mariongraux.com ».

L’émail et la nocivité sont des sujets qui amènent de nombreuses questions. Je te mets donc en lien différents articles pour vérifier la nocivité :

Tu peux aussi apprendre à fabriquer tes émaux et avoir des recettes testées en laboratoire dans notre formation Comprendre et fabriquer ses émaux .

Interview de Marion Graux

Qu’est ce qui t’a poussé à aller vers ce style très coloré ?

Chez moi, il y avait une culture de la couleur. Ma mère nous a éveillés à la beauté et notamment aux couleurs ! J’ai l’impression d’être née avec ce curseur sensible. Il y a des choses sur lesquelles j’ai du mal, comme la technique et tout ce qui touche au scolaire. C’est une crispation dont je ne me défais pas. En revanche, la sensibilité de la couleur, son association, le regard sur une couleur, le choix d’une par rapport à l’autre, ça, c’est évident pour moi. Dans plein de domaines, j’ai des doutes, mais sur celui-là, je n’en ai pas !

Quel est-on parcours ? As-tu eu une référence, quelqu’un qui t’a inspiré pour te lancer des les couleurs ?

J’ai passé mon CAP, suivi de nombreux stages à Paris, puis j’ai suivi une formation avec Marc Uzan. Ensuite, je suis allée chez Dauphine Scalbert qui a vraiment été mon mentor ! J’ai ensuite été très inquiète de pouvoir tracer mon propre chemin. Je me suis concentrée pour créer mes bases d’émaux, bien que je m’en suis fait fabriquer une ! En revanche, je ne me suis pas découragée, j’ai fait ma tambouille, mes propres recherches ! Mon blanc, c’est un blanc de chez Solargil, et je le bricole aen ajoutant des oxydes et des colorants. J’appréhende les émaux comme le fait de cuisiner. Je recherche, j’expérimente mais je ne fais rien de scientifique. Cependant, j’ai pas mal de contraintes avec les restaurants : contraintes alimentaires, résistance aux rayures, aux marques … Je vérifie que tous les émaux que je réalise correspondent à ces contraintes.

couleurs céramique

Comment proposes-tu tes couleurs aux restaurateurs ?

J’ai une sorte de gamme de couleurs émaillées sur de petites assiettes que j’apporte aux chefs. Cela leur donne une idée du rendu, ça permet d’explorer pas mal d’options et de se décider pour une couleur.

Au niveau de la superposition, as-tu quelques règles à respecter ?

Selon les émaux que je superpose, je sais qu’il va falloir soit être rapide, ou faire attention à la densité qui change. Ce sont des éléments qui me sont familiers par expérience. J’ai choisi d’avoir peu d’émaux différents mais que je décline au maximum pour pouvoir les connaître parfaitement et appréhender les rendus. Je suis à l’aise si je connais bien les choses. Ca m’angoisse s’il faut que je lance une nouvelle matière , un nouvel émail, car je ne la connais pas encore et ne la maîtrise donc pas !

Combien de temps prend la mise au point des couleurs en céramique ?

Ça m’a pris énormément de temps au démarrage de ma carrière, maintenant, plus vraiment car j’ai des pistes. À chaque fois que je cherchais une couleur, je déclinais une grosse palette de couleurs associées. J’ai donc une base solide aujourd’hui. J’ai aussi mon livre de recettes, j’archive tout ! Les recettes continuent un peu de se préciser à la pratique. Ma méthode est un peu brute : je vais sur le catalogue de Solargil, Ceradel, etc, puis j’y pioche une couleur, ensuite je vais en faire des déclinaisons. Si tu démarres, je te conseille d’acheter toute prête ta couverte transparente et ton blanc. Si tu maîtrises déjà tu réalises tes recettes de bases. C’est plus une organisation qu’une technique !

couleurs céramique

Pour toi quelle est la tendance couleur dans la céramique en 2024 ?

Faites-vous plaisir ! Je suis actuellement dans une recherche de mauve, mais je ne sais pas dans quelle mesure c’est adapté à la céramique culinaire ! Tout ne fonctionne pas. Le noir que j’avais beaucoup délaissé est en train de revenir dans ma pratique, le rose reste toujours en base, mais j’ai vraiment envie d’explorer plus de couleurs dans mes céramiques. En pratique, j’ai réalisé que si les couleurs que j’ai élaborées sont trop synthétiques, elles ne me conviennent pas !

Pour manger dedans, quelle que soit la teinte vers laquelle on se dirige, il faut quelque chose qui puisse être trouvé dans la nature ! Il faut qu’il y ait une minéralité. Par exemple, je trouve le bleu ciel trop synthétique !

Quel est l’impact de la terre sur tes couleurs ?

J’ajoute de la cendre, c’est très cosmique, c’est vraiment la poudre de perlimpinpin. Dans ma gamme de couleurs céramique, chaque terre va modifier l’émail. Enfin, pas toujours car certains émaux sont plus opaques que d’autres.

Combien de temps tu conserves tes émaux ? Ont-ils une durée de vie ?

Je ne jette pas d’émail, je m’en arrange. Ensuite, j’ai une quantité de production qui fait que je n’ai pas beaucoup de matière, donc ça tourne et les seaux se vident. Je fais toujours par 5 kg ! En effet, un émail (surtout s’il contient de la cendre) n’aura pas le même rendu au jour 1, 2 ou 3.

couleurs céramique

Au niveau des différents fours que tu as, vois-tu des différences de rendu quand tu cuits tes pièces ?

Tout dépend constamment de l’usure des résistances, de l’endroit où est placée la pièce dans le four et s’il s’agit du petit four ou du grand four. Cependant, je ne vais livrer que ce qui me paraît harmonieux en sortant du four. J’explique au client que j’ai une certaine liberté dans ce que je vais leur livrer. Mais je leur dis aussi que s’ils ne sont pas satisfaits, nous pouvons en discuter ! Il ne faut pas qu’ils s’attendent à recevoir exactement ce qu’ils ont commandé. Je crois qu’ils viennent me voir pour un travail fait à ma manière !

Cette année, tu t’es lancé sur plusieurs projets ! Tu as inclus le travail de fresques, qu’en penses-tu ?

Alors, maintenant, j’ai presque envie de ne faire que ça ! Je ne lâcherais jamais la vaisselle qui est vraiment mon point de départ, mais pour la première fois cette année, j’ai ressenti une petite lassitude, ça m’a fait mal au cœur.

Mais beaucoup de choses changent dans ma tête. Je pourrais envisager d’être plus nombreux à l’atelier pour faire de la vaisselle par exemple. Cela me permettrait de développer un peu plus l’aspect architectural. Cependant, cela demande de tout changer, et cela demande aussi plus de place dans mon atelier !

Pour écouter l’interview, c’est ici

Partagez l'article
Pinterest
Facebook
Sarah
Sarah
Passionnée du tournage de poterie, je me suis donné un objectif : vivre de ma passion! Ce blog a pour but de partager avec vous mes recherches, mes réalisations, mes échecs et mes réussites. Bienvenue!
EN LIRE PLUS...
Assiettes céramique

Tous les jeudis j’accueille en live des artistes, céramistes, toujours en lien avec la poterie. Le but est de vous faire découvrir leur parcours, leurs créations,…

La croûteuse en céramique

La croûteuse est un outil très pratique en modelage et particulièrement dans le façonnage à la plaque. Son utilisation représente…

le mouvement Arts and Crafts

Aujourd’hui, le potier n’est plus seulement l’ouvrier tournant à la perfection dans des manufactures. Le potier est un concepteur d’idées,…

couteau décoré au mishima

Dans cet article, je vais te parler du mishima, et de son dérivé, le zōgan. C’est une méthode de décoration…

Le photophore maison de Noël

Les jours commencent à raccourcir, les publicités de Noël font leurs apparition et la calendrier de l’avent va bientôt arriver.…

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tous les JEUDIS
Reçois le "Bol d'air", notre bulletin hebdo pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique.
Reçois le "Bol d'air", notre bulletin hebdo .

En fournissant votre email vous acceptez de recevoir la lettre d’info du Bol et vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement présent dans tous nos emails.

Pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique.

Inscris-toi
ET PROFITE GRATUITEMENT
3 FORMATIONS VIDÉO

– débuter avec les émaux
– les bases de la poterie
– les bases du décor

1 newsletter hebdomadaire
UNE newsletter

pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique