sexe mp4 xnxx
LE BLOG DU BOL
BIENVENUE SUR
LE BLOG DU BOL
Un lieu de partage bienveillant pour t’accompagner
dans ton parcours vers la céramique.

Un lieu de partage bienveillant pour t'accompagner dans ton parcours vers la céramique.

Des articles

Pour apprendre

Un lexique

sur la céramique

Des formations

Pour s'améliorer

play stylisé pour lebol
DES vidéos

Pour s'inspirer

Des articles

Pour apprendre

Un lexique

sur la céramique

Des formations

Pour s'améliorer

play stylisé pour lebol
DES vidéos

Pour s'inspirer

Le coulage, un vrai plus à l’atelier

coulage ceramique

L’été dernier, j’ai reçu une commande de 150 mini vases à réaliser pour un mariage. Prise par le temps, sans aucune connaissance sur la technique du coulage-moulage, j’ai tourné ces pièces les unes après les autres. Ce fut un excellent exercice pour travailler la régularité, mais ce n’était pas l’objectif recherché !

Je me suis donc promis de me former au coulage pour ne pas me retrouver dans cette situation par la suite. C’est une technique souvent décriée, mais un vrai plus à intégrer dans un atelier, qui peut nous sortir de belles épines du pied ! Voyons ici les avantages à ajouter cette technique à notre pratique ?

Pourquoi utiliser le coulage ?

Pour obtenir des pièces très fines

tasse coulée
Tasse de Eve Vaucheret

L’une des premières raisons de réaliser des pièces en coulage est la recherche de la finesse des parois. Le coulage permet d’obtenir des parois plus fines et plus régulières qu’en tournage ou en modelage. C’est un critère primordial si tu souhaites réaliser des luminaires. En effet, pour que la lumière puisse passer, il faut que les parois d’une pièce ne soient pas opaque. Et pour cela, le choix de la terre et la finesse des parois sont les éléments clés. En fonction de la durée pendant laquelle tu laisses la barbotine de coulage dans tes moules, les pièces seront plus ou moins épaisses. Penses à te munir d’un minuteur pour être régulier dans tes durées et obtenir toujours le même résultat !

Pour obtenir des pièces reproductibles

Aujourd’hui, nous sommes à la mode du parfait / imparfait, où les imperfections renforcent la beauté de la pièce. Si tu n’es pas de cet avis et que tu aimes avoir toutes tes pièces identiques sur ton étagère, sans fausse note, le coulage est fait pour toi. Le tournage ou le modelage laisseront toujours place à des variations de dimension.

Pour des grosses productions

Je me rappelle que dans les annales de CAP, il y avait toujours cette fameuse question : quelle technique utiliser si tu dois produire X pièces. Et la réponse était à coup sûr le coulage ! Au-dessus d’un certain nombre de pièces identiques à réaliser, optes pour le coulage qui te fera gagner du temps et t’épargnera un travail à la chaîne.

Parce qu’on aime le décor

La céramique est une pratique aux multiples facettes. Tu peux aimer la réalisation, ou plutôt, le décor. Si tu souhaites vendre une pièce à un prix raisonnable, mieux vaut faire un choix sur la partie que tu souhaites favoriser. Si tu aimes le décor, pense peut-être à couler ta pièce, tu gagneras du temps sur la réalisation et t’en libérera pour autre chose.

Pour arriver rapidement à des résultats

Si tu souhaites te lancer dans la céramique mais que tu n’as pas plusieurs années devant toi pour te former, le coulage est une technique à envisager. Il t’ouvre rapidement une infinité de formes de pièces, sans avoir à passer de longues années à apprendre le tournage ou d’autres techniques.

Pour les anses

Un jour, j’ai vu sur des pièces des anses en forme d’éléments du quotidien comme des boulons, des poignées ou encore des outils. J’ai adoré cette idée. Obtenir des anses qui mettent en valeur la pièce n’est pas facile. Le fait de couler des éléments originaux pour les associer à nos pièces est un vrai plus, et peut devenir une véritable identité !

tasse avec anse coulee

Comment se lancer dans le coulage ?

Le coulage est une technique qui demande un minimum de préparation avant de se lancer. Comme tout changement de terre, tu vas avoir de nombreux paramètres à tester.

Tester la terre

Dans un premier temps, tu vas devoir choisir ta terre de coulage. Un point positif : il n’y a pas beaucoup de référence chez les fournisseurs, donc moins de prises de tête au moment de la commande. Cette nouvelle argile implique des tests pour déterminer la bonne densité et le temps de prise dans le moule, pour obtenir l’épaisseur qui te convient.

Tester les émaux

Qui dit nouvelle argile, dis nouveaux tests d’ émaux ! Tu peux bien sûr te fabriquer des tuiles de test avec ton argile de coulage. Et l’idéal serait de te fabriquer un petit moule pour couler tes tuiles !

Préparer ses moules

Concernant les moules, tu as 2 solutions.

Tu peux les acheter tout faits, chez des revendeurs de produits céramique. Évidemment, ton choix de forme restera limité à un catalogue et on oublie les originalités. Ta créativité pourra s’exprimer sur les décors.

Deuxième possibilité : tu peux les réaliser toi-même. Tu couleras ainsi des pièces à ton image. Dans ce cas, tu dois réaliser ton moule, avec toutes les subtilités que cela implique. Pour cela, tu trouveras toutes les infos dans la formation de Juliette Vivien.

S’organiser un coin coulage

Les moules prennent de la place. Pense à garder de la place pour eux, ainsi que pour leur séchâge. Point primordial quand tu te lanceras dans la réalisation de tes propres moules : n’oublie pas que la terre et le plâtre ne font pas bon ménage ! Lorsque tu prépares tes moules, bâche ton atelier et sors tes pièces à proximité !

Prends le temps de consulter les livres, les vidéos, les formations qui parlent de ce sujet ou encore de suivre un stage, et puis …. A toi de jouer !

Partagez l'article
Pinterest
Facebook
Sarah
Sarah
Passionnée du tournage de poterie, je me suis donné un objectif : vivre de ma passion! Ce blog a pour but de partager avec vous mes recherches, mes réalisations, mes échecs et mes réussites. Bienvenue!
EN LIRE PLUS...
Devenir céramiste professionnel

Etre céramiste professionnel est différent du fait d’être potier amateur. Ce n’est pas les compétences qui sont jugées ici, c’est…

Céramiste à Berlin

Tous les jeudis j’accueille en live des artistes, céramistes, toujours en lien avec la poterie. Le but est de vous faire découvrir leur parcours, leurs créations,…

Le kintsugi

Une fissure sur nos pièces n’est pas forcément un drame. Au contraire, cela peut être le début d’une belle aventure.…

L’ ergonomie du potier

Lorsque l’on débute la poterie, on se rend compte que l’ergonomie est primordiale. Avoir une bonne position face au tour…

Le travail de Jacques Monneraud

Tous les jeudis j’accueille en live des artistes, céramistes, toujours en lien avec la poterie. Le but est de vous faire découvrir leur parcours, leurs créations,…

Assiettes céramique

Tous les jeudis j’accueille en live des artistes, céramistes, toujours en lien avec la poterie. Le but est de vous faire découvrir leur parcours, leurs créations,…

S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tous les JEUDIS
Reçois le "Bol d'air", notre bulletin hebdo pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique.
Reçois le "Bol d'air", notre bulletin hebdo .

En fournissant votre email vous acceptez de recevoir la lettre d’info du Bol et vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement présent dans tous nos emails.

Pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique.

Inscris-toi
ET PROFITE GRATUITEMENT
3 FORMATIONS VIDÉO

– débuter avec les émaux
– les bases de la poterie
– les bases du décor

1 newsletter hebdomadaire
UNE newsletter

pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique