LE BLOG DU BOL
BIENVENUE SUR
LE BLOG DU BOL
Un lieu de partage bienveillant pour t’accompagner
dans ton parcours vers la céramique.

Un lieu de partage bienveillant pour t'accompagner dans ton parcours vers la céramique.

Des articles

Pour apprendre

Un lexique

sur la céramique

Des formations

Pour s'améliorer

play stylisé pour lebol
DES vidéos

Pour s'inspirer

Des articles

Pour apprendre

Un lexique

sur la céramique

Des formations

Pour s'améliorer

play stylisé pour lebol
DES vidéos

Pour s'inspirer

L’art-thérapie

Art-thérapie

Si tu lis cet article ou si tu consultes ce blog, c’est que tu as rencontré l’argile à un moment donné de ta vie. Puis, tu ne l’as plus quittée. L’argile est une matière riche qui vient chercher nos sensations, détendre notre être, et déclencher des émotions. C’est en posant ce constat et en voyant la route que certains de mes élèves prenaient vers l’art-thérapie que je me suis demandée comment utiliser l’argile dans l’art-thérapie ? Comment décliner cette connaissance que nous avons de la terre pour l’utiliser dans ce chemin ? Cet article complet est enrichi du Café Poterie sur l’Art-thérapie et l’Argile. Si cette voie t’intéresse, je pense que tu y trouveras toues les infos que tu cherches. Bonne lecture !

Qu’est-ce que l’art-thérapie ?

L’art-thérapie est une forme de thérapie qui utilise le processus créatif pour améliorer le bien-être émotionnel, mental et physique d’un individu. Elle implique l’utilisation d’une variété de médias artistiques tels que la peinture, le dessin, la poterie, la musique, la danse et la littérature. Elle aide les gens à exprimer leurs sentiments et leurs émotions, à explorer leur inconscient, à augmenter leur estime de soi, à résoudre des problèmes, à développer des compétences sociales et à améliorer leur qualité de vie, grâce à l’art.

L’art-thérapie, est donc une façon de s’exprimer autrement qu’avec des mots. C’est une façon de se libérer au contact de la matière, un moyen d’expression par la créativité.

Dans cet article, nous allons cibler l’art-thérapie et l’argile. C’ est un soin triangulaire entre le soignant, le soigné et le médium argile qui est un objet transitionnel. C’est une thérapie corporelle et émotionnelle très puissante.

Différences entre art-thérapie et thérapie traditionnelle

L’art-thérapie ou la thérapie traditionnelle sont deux des techniques qui vont apporter des soins aux patients mais de manière différente.

Art-thérapie

Dans l’art-thérapie, nous avons une relation triangulaire. L’art-thérapeute va faire appel à un objet transitionnel, tel l’argile, qui servira de moyen de communication au patient. Il pourra agir dessus de façon symbolique. Faire intervenir un médium, est très puissant pour le patient. Cela permet de déjouer cette relation duale entre thérapeute et patient, de focaliser son attention sur un objet tiers et de donner un champ d’expression beaucoup plus vaste. Cela peut débloquer des problèmes d’expression rencontrés en thérapie traditionnelle.

Thérapie traditionnelle

Dans la thérapie traditionnelle, aucun objet transitionnel n’est utilisé. C’est une thérapie seulement verbale, sans expression de geste. C’est pourquoi, elle est considérée comme plus brutale que l’art-thérapie. Le patient est obligé d’exprimer son mal-être, il ne peut pas se cacher derrière l’objet.

L’argile, l’objet transitionnel

art-thérapie
Donald Winnicott

L’objet transitionnel est un concept clé dans la théorie de Donald Winnicott, un psychanalyste britannique influent du 20ème siècle. Selon Winnicott, c’est un objet (physique ou non) qui aide le nourrisson à faire la transition de la relation fusionnelle avec sa mère vers une prise de conscience progressive de sa propre identité et de son environnement. Cet élément sert de pont entre la réalité interne et externe, et aide à réguler l’état émotionnel.

L’argile est un excellent objet transitionnel en raison de ses caractéristiques tangibles et malléables. Elle permet de créer des formes qui représentent la réalité interne et externe, permettant de réguler leurs émotions sans mots.

Pour Winnicott, l’objet transitionnel doit avoir des caractéristiques spécifiques pour remplir sa fonction de pont. Tout d’abord, il doit être à la fois distinct de la personne et sous son contrôle. L’argile répond à cette exigence, car elle est une distincte de la personne, mais peut être façonnée selon sa volonté et son imagination.

Deuxièmement, l’objet transitionnel doit être «tolérable à la fois intérieurement et extérieurement», c’est-à-dire qu’il doit être acceptable à la fois sur le plan émotionnel et social. L’argile est souvent utilisée dans les environnements éducatifs et sociaux, et peut donc être considérée comme une matière tolérable et socialement acceptable.

Enfin, l’objet transitionnel doit être capable d’«être aimé sans être possédé». La terre remplit cette exigence car elle peut être aimée et appréciée sans être possédée de manière exclusive.

L’argile permet de jouer et d’explorer l’environnement d’une manière qui est à la fois ludique et expressive, permettant de développer la créativité, l’imagination et la motricité fine. Elle peut également aider à développer la capacité à se réguler émotionnellement en fournissant un moyen tangible et satisfaisant d’exprimer les émotions.

« Jeu et Réalité » de Winnicott

livre art-thérapie

Ce livre traite de l’objet transitionnel. Il a été publié pour la première fois en 1971. C’est l’un des ouvrages les plus connus de Donald Winnicott.

Dans ce livre, Winnicott explore le rôle du jeu dans le développement de l’enfant, en particulier l’importance de l’objet transitionnel dans la régulation émotionnelle et la transition du nourrisson vers une prise de conscience de sa propre identité et de son environnement. Il décrit comment l’objet transitionnel, comme l’argile, permet aux enfants de se sentir en sécurité et de développer leur créativité et leur imagination.

Ce livre est considéré comme un texte fondateur dans la psychologie du développement, et son concept d’objet transitionnel continue d’avoir une influence significative dans les théories contemporaines de la psychologie et de la psychothérapie.

L’utilisation de l’argile

art thérapie

L’argile est un des médiums d’expression les plus puissants. Il peut être utilisé lors des séances sous différentes formes en fonction du besoin du patient. Chaque état de l’argile permettra d’exprimer un sentiment différent. Il est alors important d’adapter l’état de l’argile au patient, pour éviter une thérapie trop brutale.

Que permet l’argile dans les séances ?

La terre est très organique. Quand les patients la touchent, cela pourra leur donner la sensation d’ un peau à peau. C’est un objet transitionnel extrêmement puissant car il ramène très souvent le patient à l’enfance.

C’est donc par ce médium que surgissent le plus souvent les traumas liés à l’enfance. Les patients n’ont pas forcément besoin d’avoir pratiqué la poterie étant enfant pour que les émotions resurgissent. C’est le fait d’avoir mis les mains dans la terre en faisant du jardinage, les mains dans le sable ou encore en cuisinant qui déclenchera ces émotions.

Sous quelle forme l’utiliser ?

Suivant l’aspect de l’argile, les ressentis du patient vont différer. Il est intéressant de la travailler sous tous ses états. C’est une matière qui vient toucher les sens. Voici les deux états les plus utilisés en séances :

  • Pain de terre brut : avec la terre brute, il n’y a aucun risque ! Elle peut s’adresser à toutes les pathologies. Le bloc de terre donne accès à une mémoire archaïque. On peut revenir sur des traumas de l’enfance assez facilement avec cette technique.
  • La barbotine : la barbotine est un médium très sensuel, c’est un rapport au corps. C’est un médium très particulier et très puissant car il peut souvent ramener au dégoût de la boue ou un rappel brutale de l’enfance. La barbotine est à prendre avec des pincettes. Il est conseillé de commencer avec de l’argile plastique avant d’y intégrer l’eau. Cela permet d’effectuer une thérapie progressive, pour ne pas amener de façon brutale le patient à son problème. Il existe un super livre de Daniel De Montmollin, « Le jeu de la barbotine » qui permet de développer sa prise de conscience et sa créativité.

Quelles techniques utiliser ?

Le colombin, le pincé, le tournage ? Quelles techniques utiliser en séance ? Dans l’Art-thérapie mieux vaut s’affranchir des contraintes liées au respect de la pratique. Elles pourraient inhiber la spontanéité et bloquer les expressions. Mais des contraintes peuvent aussi être imposées au patient pour l’aider à résoudre son problème. Il est parfois nécessaire d’avoir des défis pour surmonter des éléments de notre histoire. Voici l’exemple des Art-thérapeutes reçu dans notre Café Poterie :

  • Sabine Harel utilise justement les contraintes. Elle travaille la terre comme si c’était du bois dur. Elle interdit au patient d’y faire des ajouts. Ça le pousse à dépasser ses limites et à débloquer ses peurs.
  • Alain Dikann utilise des pains de terre entiers. Il les dispose sur une table puis demande au patient de modeler ce qu’il ressent. Il commence par faire modeler le patient en silence. Il pose dans un second temps des mots sur ce qu’il a réalisé. Enfin, vers la fin de la thérapie le patient fini par modeler en même temps qu’il explique.
  • Laure Bathol mélange l’argile aux mouvements. Elle associe la danse à la céramique pour accompagner le déploiement du geste autour de la terre.

Et le tour ? Le tour est peu utilisé en séance. Pourtant, il offre une force d’égalité entre la matière et la personne. C’est une véritable danse entre les deux. Si on veut aller plus vite la matière va résister. Il faut rentrer en dialogue avec l’argile. Ce qui est génial avec le tour, c’est qu’il n’y a pas de dominant ni de dominé.

tournage céramique

Associer l’argile

En séance, il est très intéressant de mixer les médiations. Ça offre un chant des possibles plus large et une créativité plus débordante. Comme vu précédent, l’argile peut-être associée avec de la danse, de la musique, du chant ou à des mots. Mais elle peut aussi être mélangée à d’autres matières comme le papier ou le textile.

La pratique

art thérapie

Le profil des patients

L’art-thérapie permet d’aider des personnes de tout âge, de l’enfance à l’âge adulte, qui souffrent de divers troubles de la santé mentale, tels que la dépression, l’anxiété, le stress post-traumatique, la toxicomanie et les troubles du comportement alimentaire. Elle est aussi utilisée pour les troubles moteurs, dans l’univers carcéral ou pour les personnes en grande précarité.

La première séance

La première séance est importante pour mettre le patient en confort et en sécurité. Il y a toujours un premier échange d’environ 1h30 pour essayer de comprendre les besoins et comment travailler ensemble. Ce dernier permet d’expliquer au patient qu’il va être acteur de son soin. Pour les enfants, c’est la même chose, sauf qu’un entretien préalable est effectué avec les parents puis avec l’enfant seul. C’est à partir de la seconde séance que le médium argile entre en jeu.

Séance de groupe / individuelle et la durée

Tout dépend du cas. En général, on privilégie le groupe. Dans le milieu carcéral ou pour des traumas importants, on utilise les séances individuelles. Je rappelle que la thérapie est une forme de thérapie de groupe. L’art-thérapie passe par le jeu et on joue mieux à plusieurs que seul. Dans les deux cas, les séances durent 1h30 à 2h.

Cadre et évaluation du travail

L’art-thérapie peut s’effectuer dans deux cadres :

  • Soit en institution, dans un hôpital psychiatrique par exemple
  • A son compte.

En institution, vous devrez effectuer des comptes-rendus. Il faudra donc évaluer le patient sur ses progrès. En-dehors de l’institution le compte-rendu n’est pas obligatoire mais fortement conseillé. En effet, il est important d’actualiser toutes les 4 séances environ, le travail effectué sur le patient. Il faut voir où il en est, quels bénéfices il en tire et comment repositionner la thérapie. Encore une fois, l’art-thérapie est un triangle. Il se passe beaucoup de choses entre le thérapeute, le soigné et le médium. Il est donc important d’échanger pour réadapter si nécessaire.

Oeuvres éphémères ou projets à long therme ?

Tout dépend de l’envie du patient. Soit le patient ressent un fort désir de détruire ce qu’il a réalisé, soit il souhaite le garder. D’autres vont continuer à le transformer à chaque séance. On ne peut pas imposer de garder une oeuvre si cette dernière fait ressentir des choses négatives au patient. En détruisant la réalisation cela peut créer une sorte de délivrance.

Se former à l’art-thérapie

Aujourd’hui, l’art-thérapie n’est pas un métier reconnu ni réglementé. Comme le métier de céramiste. Tout le monde peut se proclamer art-thérapeute. Tu peux, par conséquent suivre la formation de ton choix pour exercer dans ce domaine. A toi de choisir la reconnaissance que tu souhaites.

Parcours d’étude

Si tu ne souhaites pas faire d’études certifiantes sur l’art-thérapie, tu peux te former soit à distance avec d’autre art-thérapeute, soit dans des écoles en présentiel. Il existe plusieurs D.U (Diplômes universitaires) d’art-thérapie en France sur 1 an. Pour y accéder, il faut avoir obtenu son BAC+4 soit avec un cursus artistique ou un cursus psychologie. Mais ces diplômes sont ouverts à d’autres profils. Et si tu cherches un diplôme certifiant, tu as l’INECAT ( Institut National d’Expression, de Création, d’Art et Thérapie ), à Paris, qui propose un diplôme RNCP ( Répertoire national des certifications professionnelles ).

Supervision

Que tu débutes ou que tu sois dans le milieu depuis plusieurs années, il est conseillé d’être supervisé. Tu peux choisir de mener quelques séances supervisées par d’autres art-thérapeutes ou par des psychologues. C’est une aide précieuse car tu auras un avis extérieur d’un autre professionnel pour adapter au mieux tes thérapies.

Les ressources

Si tu veux te lancer dans l’art-thérapie ou que le sujet t’intéresse tout simplement, nos quatre art-thérapeutes nous on transmit plusieurs ouvrages durant l’émission.

art thérapie

Pour t’aider dans tes séances

  • « L’enfant autiste et le modelage » Sophie Krauss : Sophie Krauss présente une méthode de thérapie basée sur le modelage de la terre pour aider les enfants autistes à développer leur communication, leur motricité fine et leur estime de soi. Le livre propose également des études de cas et des conseils pratiques pour les parents et les professionnels de santé.
  • « Le métier d’art-thérapeute » Richard Forestier : C’est un guide pratique pour les professionnels de l’art-thérapie, qui explore les différentes approches thérapeutiques. Il propose des outils et des conseils pour mener à bien des séances d’art-thérapie en fonction des besoins spécifiques des patients.
  • « L’art-thérapie » Alain Dikann : Ce livre présente l’art-thérapie comme une discipline à part entière, en expliquant ses fondements théoriques, ses différents champs d’application et les techniques utilisées par les professionnels de l’art-thérapie.
  • « Les objets transitionnels » Donald W.Winnicott : Cette ouvrage explore le concept d’objet transitionnel, c’est-à-dire un objet tangible ou immatériel (comme une peluche) qui aide les enfants à faire la transition entre le monde interne et le monde externe.

Réflexions sur l’art-thérapie

  • « Penser l’Art-thérapie » Jean-Pierre Klein : Le livre propose une réflexion approfondie sur les fondements théoriques de l’art-thérapie, son évolution historique, ainsi que sur les défis et les opportunités que la discipline doit relever pour se développer et se légitimer.
  • « Le poème céramique » Daniel de Montmollin : C’est un essai sur l’histoire et l’esthétique de la céramique, qui explore comment cet art peut être considéré comme un moyen de communication poétique entre l’artiste et le spectateur.

CaféPot’ SO3E05 L’Art-thérapie

Pour compléter cet article, je t’invite à consulter le Café Poterie sur l’Art-thérapie. Dans cette émission, nous avons reçu Alain DIKANN, Eve ORENDA, Laure BATHOL et Sabine HAREL, 4 Art-thérapeutes.

Partagez l'article
Pinterest
Facebook
Sarah
Sarah
Passionnée du tournage de poterie, je me suis donné un objectif : vivre de ma passion! Ce blog a pour but de partager avec vous mes recherches, mes réalisations, mes échecs et mes réussites. Bienvenue!
EN LIRE PLUS...
Stages céramique

Les stages de céramique offrent une belle porte d’entrée vers cet univers artistique. C’est une voie que nous mettons à…

Le bijou céramique

Le bijou céramique est un dérivé captivant de la céramique traditionnelle. En associant l’élégance de la céramique à des textures…

S’abonner
Notification pour
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tous les JEUDIS
Reçois le "Bol d'air", notre bulletin hebdo pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique.
Reçois le "Bol d'air", notre bulletin hebdo .

En fournissant votre email vous acceptez de recevoir la lettre d’info du Bol et vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement présent dans tous nos emails.

Pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique.

Inscris-toi
ET PROFITE GRATUITEMENT
3 FORMATIONS VIDÉO

– débuter avec les émaux
– les bases de la poterie
– les bases du décor

1 newsletter hebdomadaire
UNE newsletter

pour apprendre, découvrir et progresser dans la céramique

Inscris toi à la newsletter du bol
Et reçois gratuitement :
-> 3 Formations vidéo sur la poterie
-> Une newsletter hebdomadaire