Apprendre la céramique: 10 conseils que j'aurais aimé recevoir. – Le Blog du Bol

Apprendre la céramique: 10 conseils que j’aurais aimé recevoir.

Pour apprendre la céramique, je m’y suis lancée à corps perdu! J’ai appris sur le tas, en faisant mes propres erreurs, et en découvrant cet art par moi-même.

J’ai aimé apprendre la céramique en autodidacte, c’est très instructif et enrichissant. J’ai testé de nombreuses pratiques, bonnes et mauvaises, et je me suis rendue compte des conséquences de chaque mauvaise manipulation. Mais cet apprentissage demande beaucoup plus de temps qu’une formation. J’ai tiré de nombreuses leçons de mes erreurs, mais cela prend beaucoooooup de temps! 

Aujourd’hui dans cet article je vais te donner 10 conseils que j’aurais moi-même aimé recevoir en me lançant dans la céramique au tour…

1- Apprendre la persévérance en céramique.

La céramique au tour peut être ingrate et demande de la persévérance 💪.

Il y a des moments où tu progresses de jours en jours et tu vois la vie en rose. Il y a d’autres moments plus difficiles dont nous parlons moins… Car nous parlons toujours plus de ce qui est beau que de ce qui est difficile. Dans ces moments, tu ne te verras plus progresser. C’est décourageant. Lorsque tu ouvres ton four, impatient car tu as enfin réussi à tourner une superbe pièce, tu trouves parfois un émaillage loupé. 😥 La déception est totale. La poterie au tour, c’est vraiment les montagnes russes de l’émotion!

J’ai vécu ces instants des dizaines de fois et ça m’arrive encore! Tous les céramistes sont passés par là. Donc persévère, et dis-toi qu’il a fallut beaucoup de travail à tous les artistes pour arriver au niveau où ils sont!

Par contre, n’oublie jamais de t’amuser! Chacun d’entre nous passe par ces moments de frustration pour apprendre la céramique au tour. Pour que cela ne soit pas trop pesant, ne prends pas cet apprentissage au sérieux et profite de l’instant quand tu tournes.

2- Bien se positionner face au tour de potier.

Au début, j’avais une position bizarre face au tour. Je ne m’en rendais pas compte, et personne ne m’en parlait. La première personne à m’en parler était Laure Bazire, une super prof de tournage du Cnifop. Ma position bizarre faisait que je n’étais pas centrée sur mon tour, et ce manque de symétrie me gêner pour centrer mes pièces. Je m’installais trop loin du tour, mes appuis étaient moins solides.

Pour te rendre compte si tu es bien positionné, je te conseille de te filmer. Pose ton téléphone à côté du tour et filme toi. Tu auras ainsi un œil extérieur pour bien analyser ta position et voir tes défauts.

3- Vérifie le pétrissage de ton argile.

pétrir la terre

Le pétrissage est une étape essentielle du tournage. En débutant la céramique, je rajoutais des bulles d’air dans ma balle de terre au lieu de les enlever. Cette étape est la base de tout!

Si tu as un doute sur tes balles de terre, prends le temps d’en découper certaines afin de vérifier qu’elles n’aient pas de bulles d’air. Si des bulles d’air sont présentes, fais attention à tes gestes, en les décortiquant, afin de voir dans quelle étape tu les intègres à ta balle de terre. 

Pour plus de conseils sur le pétrissage de la terre, inscris toi à la formation gratuite “Les bases de poterie”. C’est ici.

4- Utilise les bons outils dans ton atelier.

“Les bons outils font les bons ouvriers”

Proverbe français.

Choisis bien les outils que tu utilises! Il n’y a pas beaucoup d’outils indispensables à l’apprentissage de la céramique, sélectionne ceux qui conviennent à ta pratique.

Pour ma part, le choix du fil a été important. Mon premier fil de potier était trop épais. Lorsque je passais le fil sous mes assiettes dont le fond était fin, je le perçais souvent. J’ai changé de fil: j’en prends un plus fin qui me permet plus de latitude. Un fil de pèche assez costaud relié à 2 bouts de bois est un super fil de potier qui ne sera pas trop épais!

Si tu as un fil épais, utilise-le pour découper ta terre avant le pétrissage. Cette étape demande de la force. Un fil de potier plus résistant pourra te durer plusieurs années.

Lorsque tu termine de tourner ta pièce, lisse-la avec une estèque souple. Cela te permettra d’enlever les traces et de diminuer le tournassage. Je n’en avais pas en débutant la céramique, puis une céramiste m’a donné ce tuyau et depuis je l’utilise en permanence.

J’utilise aussi cette estèque souple en fin de tournassage lorsque la terre est encore à la texture cuir humide. Cela enlève toutes les aspérités de la pièce.

5- 1 jour pour tourner / 1 pour tournasser / 1 pour décorer.

Au début, je passais beaucoup de temps à tourner, un peu moins à tournasser et encore moins à décorer.

Pourquoi? Il me fallait réaliser 4 bols pour en réussir 1 et il me fallait tournasser 2 pièces pour être satisfaite d’une, mais pas que…. Cette disproportion du temps était surtout due au fait qu’on ne m’avait pas appris que le décor donne l’habit à ta pièce.

Décorer une pièce, c’est un peu comme choisir ses habits le matin. Certains jours tu es resplendissante, et d’autres matins, tu ne ressembles à rien! A partir d’une même base, le choix du décor donne tout son corps à ta pièce. 

Je pense que pour apprendre la céramique il est bon de se fixer un programme du type: 1 jour pour tourner, 1 pour tournasser, 1 jour pour décorer. C’est un découpage grossier, mais il permet de se rendre compte que le tournassage et le décor d’une pièce sont des étapes aussi importantes que le tournage en lui-même.

6- Peaufine ton fond.

fond d'une pièce en céramique

Le fond est la partie de ta pièce qui ne se voit pas au premier coup d’œil. C’est la partie de la pièce qui ne se verra pas sur les photos que tu mettras sur Instagram. Mais c’est la partie que chaque personne regardera en prenant ta pièce dans ses mains.

Je te conseille de prendre le temps de travailler le fond de tes pièces. Lorsque tu tournes il faut laisser un fond suffisamment épais. Cette épaisseur de fond te permettra de le travailler. Soit en pied pour les bols, soit en fond légèrement incurvé pour les fonds plats. Le fait de faire un fond incurvé te permettra d’avoir moins de surface en contact entre ta pièce et le sol. Ta pièce risqueras moins d’être déséquilibrée si ton fond n’est pas tout à fait plat!

7- Fais-toi confiance!

Le fait de créer des pièces de mes mains me donne une certaine fierté. Cependant j’ai toujours peur du regard de l’autre en exposant mes pièces ou en les proposant dans une boutique. Sont-elles assez jolies? assez qualitatives?🙄

Le fait d’assumer mes choix créatifs me permet petit à petit de prendre confiance en moi, mais aussi de me détacher du regard des autres.

8- Ne pas brûler les étapes

Étant de nature impatiente, il m’est souvent arrivé de brûler les étapes. Mais la céramique nous oblige l’apprentissage de la patience… Si tu brusques la terre, de très mauvaises choses en ressortent comme je l’ai expérimenté!

Impatiente de voir le résultat de mes pièces, ou en retard dans la livraison de certaines, il m’est arrivé d’ouvrir le four à plus de 100°C. Et… Catastrophe! En ouvrant la porte d’un four trop chaud, le choc thermique peut craqueler l’émail des pièces ou carrément les fissurer…

Décidée à lancer un four dans la nuit, j’ai voulu sécher mes assiettes trop vite en plein soleil, et celles-ci se sont fissurées à la jonction du marli. Le séchage des éléments de la pièce n’a pas été uniforme, et les parties fragiles ont cassé! 😭

De même, en forçant le séchage en plein soleil, les anses des tasses peuvent se décoller. Toujours pour le même problème: le séchage de la terre n’est pas uniforme dans toute la pièce.

Je te laisse consulter la formation gratuite sur les bases de la poterie, un chapitre est consacré au séchage 😉

9- Installe tes doigts, attends 3s et commence!

attendre avant de monter ses parois en poterie

Lorsque tu commences à monter tes parois, décompose bien les étapes. Ramène la terre de “la patte d’éléphant” qui s’étale le long de la girelle. Fait le gabarit avec tes doigts de l’épaisseur de la parois que tu veux donner.

Pour cela, installe tes doigts à la base de la parois, défini l’épaisseur, attends 3 secondes et commence. Le fait d’attendre quelques secondes te permet de bien prendre acte de ton geste, que ton cerveau l’ai bien conscientisé et ressenti. C’est une clé pour monter ta paroi le plus régulièrement possible.

En débutant l’apprentissage du tour, nous avons tous tendance à nous précipiter. C’est très mauvais, autant pour toi que pour ta pièce. Le fait d’attendre et de respirer permet de réguler tes mouvements et d’y aller plus en conscience.

10- Apprendre la céramique est tellement agréable…

Avant d’apprendre la céramique, personne ne m’avait dit que cette sensation de sentir la terre tourner sous mes mains était aussi agréable, que la pratique de la céramique est un peu comme une parenthèse dans notre journée, comme un moment de méditation . Je ne savais pas non plus que la céramique m’apporterait résilience et diminuerait mon stress… Si j’avais su tout cela, j’aurai débuté la céramique plus tôt 🤗!


J’espère que ces 10 conseils te parleront et t’aideront à apprendre plus facilement la céramique. Garde-les dans un coin de ta tête et ressort-les de temps en temps si tu y penses!

Passionnée du tournage de poterie, je me suis donné un objectif : vivre de ma passion! Ce blog a pour but de partager avec vous mes recherches, mes réalisations, mes échecs et mes réussites. Bienvenue!

8 comments On Apprendre la céramique: 10 conseils que j’aurais aimé recevoir.

  • Tellement juste et bien analysé ! Merci Sarah !

  • Chauvel/Bellissant

    Bravo! J’adhère à tout puisque j’ai appris pratiquement seule…oui du temps…mais du bon temps ! Merci beaucoup!

  • Merci pour ces conseils, je suis des cours depuis 1 an et j’ai aussi expérimenté pas mal d’essai-erreur, et notamment avec l’email. Alors tous les conseils sont les bienvenus. 👍

  • Merci Sarah pour tes conseils ! Ils sont tombés à pic… J’avais justement du mal à centrer ma terre et après avoir lu ton billet, je me suis rendue compte que je n’étais pas bien positionnée, je me tenais trop loin du tour. Ce matin, je me suis assise plus près et effectivement, ça marche bien mieux comme ça. Merci beaucoup ! 😀

  • Merci pour tes conseils, Sarah ! Ils tombent à pic, j’avais justement du mal à centrer ma terre ces derniers temps. Et tu m’as permis de comprendre que je n’étais pas bien positionnée face au tour – hier, j’ai essayé de m’asseoir plus près et effectivement, ça change tout – beaucoup plus facile 😀 Des conseils à relire régulièrement !

Laisser un commentaire:

Votre email ne sera pas publié sur le site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.